Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fistule obstétricale: 5 à 7 cas traités par mois à l’HJRA

Fistule obstétricale: 5 à 7 cas traités par mois à l’HJRA

L’HJRA enregistre 5 à 7 cas de fistule obstétricale par mois, selon son chef d’établissement, le Pr. Oliva Rakoto Alson, lors de la célébration de la Journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale, sous le thème, « La fistule est une violation des droits humains – Mettez-y fin maintenant ! » hier, à Ampefiloha.

De son côté, le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) note qu’il y a 5 cas pour 1.000 grossesses à Madagascar et les plus touchées sont des adolescentes âgées entre 14 et 17 ans, en milieu rural. Environ, 50.000 femmes vivent de cette maladie invalidante au pays et 4.000 nouveaux cas apparaissent chaque année, dont 1.000 seulement ont été opérés.

La persistance du mariage précoce, le taux élevé des accouchements à domicile et le manque de moyens financières pour se procurer des soins, sont cités comme à l’origine de cette situation.

Une forte sensibilisation sur la lutte contre l’exclusion des femmes atteintes de fistule obstétricale a surtout marqué cette célébration. En effet, dans les pays en voie de développement, comme Madagascar, de nombreuses femmes atteintes de cette maladie sont parfois exclues de la société et abandonnées par leurs maris et proches.

 

Sera R.

Les commentaires sont fermées.