Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Karaté- Esat Delihasan:  « Les combattants malgaches peuvent devenir de grands champions »

Karaté- Esat Delihasan:  « Les combattants malgaches peuvent devenir de grands champions »

Le président de la Fédération turque de karaté, Esat Delihasan est confiant en disant que les combattants malgaches peuvent devenir des futurs grands champions. Riche d’expérience, cet homme fort du karaté mondial est prêt à les aider.

« Devenir de grands champions, c’est possible pour les karatékas malgaches. Ils ont le potentiel, mais il leur faut encore un appui technique. » C’est le propos du président de la Fédération turque de karaté, Esat Delihasan hier, lors de l’ouverture du stage technique qu’il anime pendant quatre jours, au palais des Sports Mahamasina.

 « Vous serez de grands champions. Nous ferons notre maximum pour partager nos expériences avec vous. L’objectif est de raffermir la relation entre Madagascar et la Turque à travers le karaté. Il n’y a pas de secret, mais il faut de la volonté et beaucoup de travail. Travailler n’est pas suffisant, il faut travailler comme il faut », a-t-il soutenu. C’est d’ailleurs l’objet de la mission de son équipe au pays pendant une semaine.

Top 8 mondial

Esat Delihasan est un habitué du haut niveau international. Ancien top 8 mondial, il a été 120 fois sélectionné dans l’équipe nationale turque. Ce membre du Comité exécutif de la Fédération mondiale de karaté possède aussi une riche expérience en tant que technicien (coach et directeur technique national) et dirigeant (président de la fédération depuis 2008). C’est pour dire à quel point sa présence au pays est très bénéfique au karaté malgache.

 Le président de la Fédération malgache de karaté-do (FMK), Solofo Andrianavomanana, est le premier à s’en réjouir. « Ce n’est que le début, car la coopération avec la fédération turque promet beaucoup. Dans le cadre de ce projet, des athlètes et des techniciens pourront bénéficier d’un échange et d’un voyage en Turquie», a-t-il avancé.

Pour sa part, Metin Husrev Unler, l’ambassadeur de la Turquie à Madagascar, n’a pas caché sa satisfaction. « C’est le fruit de notre rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des sports. Le premier pas a été déjà fait avec l’arrivée de la délégation turque au pays. La suite s’annonce prometteuse », a-t-il expliqué.

 Sans attendre, les choses sérieuses débutent. Pendant trois jours, les combattants allant des plus petits aux grands, les techniciens et les arbitres malgaches assistent à un stage de formation pointue. Hier, des démonstrations techniques en kata et en kumité ont fait office d’introduction.

Soafara Pharlin

Les commentaires sont fermées.