Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

En roue libre

En roue libre

Le dernier virage négocié, les concurrents entament actuellement la dernière ligne droite dans un sprint final effréné, du moins pour ceux qui sont encore en possession de leurs capacités d’actions, puisque des coureurs du dimanche, engagés dans la compétition, ont déjà peiné à suivre le rythme dès le début du parcours.

Le temps est à la démarcation pour les coureurs de l’Hémicycle. Les meilleurs chronos caracolent en tête du peloton, alors que l’abandon effleure le moral de certains compétiteurs qui se sont fourvoyés inconsciemment dans cette galère, attirés par on ne sait quoi au juste. L’expérience d’avoir couru auprès des grands de la discipline, leur servira toutefois de leçon, car l’essentiel n’est pas de vaincre mais de participer pour la majorité de ceux qui ont été dans les starting-blocks.

La présence de tels intrus pèse cependant sur l’ambiance du stade. Les outsiders n’y ont fait en effet que décevoir les habitués qui déplorent les perturbations apportées par leurs mauvaises performances sur la piste. Plus encore, ces aventuriers ne se cantonnent point à mal courir, mais à gêner leurs concurrents jusqu’à casser le cours de leur carrière par des zig-zag et différentes formes d’obstruction de couloirs. L’approche de la ligne d’arrivée favorise des comportements anti-sportifs parfois, particulièrement  chez les compétiteurs occasionnels.

Juges et arbitres doivent dorénavant se préparer pour gérer l’après-course, puisque les perdants vont se rabattre sur eux pour des critiques destinées à leur faire remonter la file pour dépasser ceux qui ont couru en roue libre en dehors de toute compétition.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.