Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte contre les inondations: Andry Rajoelina plus près du peuple

Lutte contre les inondations: Andry Rajoelina plus près du peuple

Le président de la République, Andry Rajoelina, a visité hier des quartiers inondables de la capitale. Cela, afin de rassurer la population et de constater de visu l’importance des travaux de rénovation dont le coût s’élève à 130 milliards d’ariary.

D’Anatihazo Isotry à Besarety, en passant par Ambohimanarina, le président de la République, Andry Rajoelina, a fait le tour de quelques arrondissements de la capitale pour voir de près la réalité sur place, surtout celle des quartiers inondables d’Antananarivo. L’occasion pour lui de rassurer la population.

« Nous espérons que grâce à cette nouvelle station de pompage, la capitale ne sera plus sous les eaux durant les périodes pluvieuses », a-t-il indiqué lors de son passage à Manarintsoa Isotry. « Nous allons également bétonner le canal Andriantany ainsi la route à Besarety pour empêcher les eaux de stagner », a-t-il ajouté. Les travaux devraient ainsi se faire d’ici la fin de l’année.

A noter que ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Programme intégré d’assainissement d’Antananarivo (PIAA). Supervisé par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics, le projet est financé par l’Agence française de développement (AFD) et l’Union européenne (UE).

« Le PIAA est un projet prioritaire qui vise à améliorer le drainage des eaux usées et des eaux pluviales dans les quartiers inondables de la capitale », a indiqué le communiqué de l’UE. Cela, « Afin d’éviter que ces quartiers ne soient envahis par les eaux pendant de longue période à chaque saison de pluies », a-t-il poursuivi. Un financement de 130 milliards d’ariary est alors alloué au projet (100 milliards apportés par l’AFD, 12 milliards de l’UE et 18 milliards pour l’Etat malgache).

Mais, les travaux ne resteront pas uniquement dans la capitale, puisque 27 communes périphériques devraient également en bénéficier.

T.N

Les commentaires sont fermées.