Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Campagne et administration: le PM insiste sur la neutralité

Campagne et administration: le PM insiste sur la neutralité

La neutralité de l’Administration semble encore poser problème à quelques jours de la fin de la campagne électorale. Le Gouvernement entend ainsi prendre des mesures sérieuses à l’encontre des agents administratifs ne respectant pas les dispositions légales.

Le Premier ministre, Christian Ntsay, insiste sur la neutralité de l’Administration et compte y veiller de près. « Des mesures seront prises à l’encontre des fonctionnaires en campagne électorale », a-t-il annoncé hier à Antaninarenina en marge de la cérémonie d’ouverture du 3e comité de pilotage des deux accords régionaux (Mase).

Des sanctions pourraient ainsi tomber aux agents administratifs n’ayant pas pris les dispositions nécessaires durant la propagande. Le chef du Gouvernement a en effet expliqué que certains fonctionnaires sont aperçus sur le terrain pour soutenir leur candidat, bien qu’ils n’aient pris aucune disponibilité. « Il ne s’agit pas seulement de fonctionnaires auprès des ministères mais également ceux auprès des communes et fokontany », a souligné le numéro un du Gouvernement, soucieux du respect de la neutralité de l’Administration.

Doléances

Dans tous les cas, des doléances se font entendre, non seulement au niveau des candidats mais également au sein des fonctionnaires. Si les candidats affichent leur désaccord par rapport au non respect de l’impartialité de certains agents de l’Etat, d’autres fonctionnaires se plaignent par contre des pressions faites par leurs supérieurs hiérarchiques.

Pour le Premier ministre, tout cela devra cesser. « Chaque fonctionnaire devra se garder de rester neutre afin de montrer l’exemple à la société », a-t-il martelé, tout en soulignant que les fonctionnaires sont censés représenter l’Etat.

Christian Ntsay a ainsi insisté sur le fait que les fonctionnaires ne devraient pas faire campagne à moins qu’ils aient pris les dispositions nécessaires. L’article 39 de la Constitution stipule d’ailleurs que « L’Etat garantit la neutralité politique de l’administration, des forces armées, de la justice, de l’enseignement et de l’éducation. Cela d’autant plus que les fonctionnaires ont une obligation de réserve ».

A rappeler que selon la HCC dans son avis 04-HCC/AV du 11 août 2018 relatif à l’interprétation de l’article 39 de la Constitution, « Le respect de l’obligation de neutralité ne se limite pas aux seuls moments où le fonctionnaire est présent à son service, mais qu’elle concerne et vaut pendant toute la période de la campagne électorale, générant, en conséquence, au-delà du devoir de réserve d’usage auquel le fonctionnaire et l’agent publics sont tenus, une période de réserve ».

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.