Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Micmac et fric-frac

Micmac et fric-frac

– Dans les geôles, nombreux éléments des forces armées suspectés d’avoir trempé dans des crimes crapuleux

– logés à la même enseigne des grands commis poursuivis pour avoir manigancé l’aliénation de propriétés de l’Etat

– un ancien vice-premier ministre suspecté d’avoir trempé dans ces affaires pour avoir signé «par inadvertance» des dossiers compromettants, en liberté pour n’être justiciable que devant la HCJ, juridiction paralysée par  l’ineffectivité de l’Assemblée nationale

– de la législature périmée, 79 députés inquiétés par les incorruptibles pour avoir monnayé leur adhésion à la formation d’une majorité nécessaire pour l’adoption d’une loi

– des diplomates d’une représentation prestigieuse, celle près de l’ONU, épinglés dans des traficotages ayant saigné l’Etat de ses biens…
N’en jetez plus, le calice déborde de honte ! Un début : la mousse immergée d’un fatras d’actions turpides ensevelies que déterrent les poursuites. Dans l’opinion, des fines bouches boudent le plaisir de ce renouveau, manifestent impatience, réclament la tête de grandes pointures désignées par la rumeur. La justice fonctionne à son rythme empli de précautions par souci de rendre juste justice. Sur le chef de l’Etat repose une obligation différente. Laissant le passé aux soins de la justice, à Tsiroanomandidy prenant date le président dispose pour l’avenir et statue pour l’immédiat. Message clair : place à la rectitude, halte aux prédations ! On sait les coupes drastiques opérées sur le budget, on devine les sommes économisées affectées à la réalisation de chantiers prioritaires. L’utilisation de ces crédits n’échappe pas aux obligations opposables à tous, auxquelles engage l’annonce faite par le Président : respecter d’une scrupuleuse rectitude par une stricte observation des règles, le moindre centime des deniers publics, se soumettre au contrôle systématique prévu par la procédure.

Léon Razafitrimo             

Les commentaires sont fermées.