Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Réinsertion des détenus: l’ACP à pied d’œuvre

Dans le cadre de la réinsertion sociale  des détenus, ces derniers ont bénéficié d’une formation professionnelle en couture et menuiserie, organisée par l’Aumônerie catholique des prisons (ACP), à la Maison centrale (MC) d’Ambalatavoahangy.

« Notre ambition est de les former pour qu’ils deviennent artisans de leur propre destin et devenir des personnes responsables, une fois de retour au sein de société », selon la responsable de l’atelier des femmes, Angèle R.

Cependant, le manque de moyens logistiques, comme les matériels didactiques et les salles de formation, réduit l’effectif des détenus bénéficiaires. L’ACEP ne peut prendre en charge qu’une quarantaine de détenus seulement à chaque année scolaire, dont 28 hommes et 14 femmes. A noter que plus de 850 personnes sont détenues à la MC d’Ambalatavoahangy.

En vue de la prochaine rentrée, l’ACP envisage d’installer une salle de vente des produits confectionnés par les détenus, à l’extérieur de la prison. « Mais cela dépend des apports venant de nos bienfaiteurs et de l’appui de l’Etat », a souligné Angèle R. En attendant, l’ACP commercialise devant de la prison d’Ambalatavoahangy.

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.