Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Campagne électorale: le CFM prône la campagne des idées

Le CFM a lancé un appel à l’arrêt de toute pratique contraire à l’éthique politique. Cette entité déplore le fait que de nombreux candidats se contentent de distribuer des objets aux électeurs, au lieu de les convaincre à travers des arguments pertinents.

Le vice-président du Conseil pour le fampihavanana Malagasy (CFM), Gérard Ramamimampionona, s’est dit étonné du déroulement de la campagne électorale. Il a souligné que certains candidats députés oublient la réelle visée de la propagande, qui n’est autre que de véhiculer des idées permettant de convaincre les électeurs.

Au lieu de propager des idées, des candidats se contenteraient, d’après ce membre du CFM, de faire clin d’œil aux citoyens avec des objets, des produits de première nécessité.

 « Les candidats manquent parfois de réels arguments pour convaincre les électeurs. Il serait temps de mettre un terme à ce genre de manœuvre qui menace la pratique politique dans le pays »,  a-t-il déclaré hier.

Ce vice-président du CFM pour la province d’Antananarivo, a également indiqué que la plupart des candidats ignorent ou font exprès d’ignorer les attributions d’un député. Nombreux d’entre eux induisent en erreur les électeurs, en leur promettant de réaliser des projets, alors que cette tâche revient à l’Exécutif.

En ce qui concerne le suivi du « Toky nomena » ou Charte de bonne conduite des candidats à la députation, Gérard Ramamimampionona a indiqué avoir constaté des efforts de la part de certains candidats signataires.

 

 

Tsilaviny Randriamanga

 

Les commentaires sont fermées.