Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sécurité sociale: ne pas intégrer tous les employés, est passible de sanction

Sécurité sociale: ne pas intégrer tous les employés, est passible de sanction

L’Etat, via les ministères de tutelle et avec le concours de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps), fait un grand pas vers la promotion de l’emploi décent. Le droit à la sécurité sociale des travailleurs fait partie des conditions à respecter pour atteindre cet objectif.

A ce sujet et conformément aux dispositions prises lors du Conseil des ministres du 3 mai dernier, un délai de trois mois vient d’être accordé à la Cnaps pour mener les sensibilisations auprès des entreprises, sur le système de sécurité sociale et le paiement de cotisation des employés afin qu’ils puissent jouir de leurs droits.

« Une fois cette échéance passée, des sanctions vont être appliquées à l’encontre des employeurs qui enfreignent les lois en vigueur. Celles-ci peuvent être d’ordre pécuniaire et peuvent aller jusqu’à l’emprisonnement », a fait valoir le responsable en charge de la Protection sociale au sein du ministère de l’Emploi et de la Fonction publique, lors de la présentation officielle du Comité en charge de la sensibilisation sur la sécurité sociale, hier, au siège de la Cnaps, à Ampefiloha.

A cette occasion, les responsables ont également fait savoir l’intention de l’Etat de considérer les cas des travailleurs indépendants, dont les paysans, les commerçants ou encore les artisans…

 

Fahranarison

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique