Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Epidémie de dengue à la Réunion: Madagascar sur le qui-vive

Epidémie de dengue à la Réunion: Madagascar sur le qui-vive

Devant l’ampleur  de l’épidémie de dengue à La Réunion, Madagascar, en alerte, a pris des mesures de prévention aux frontières et dans les Centres de santé.

L’épidémie de dengue sévit actuellement dans l’île sœur, avec des dizaines de milliers de cas recensés. Pour l’heure, aucun cas de contamination n’est confirmé à Madagascar. Mais comme la menace n’est pas à prendre à la légère, les autorités sanitaires locales sont maintenant sur leurs gardes  et ont pris les mesures nécessaires de préventions aussi bien au niveau des frontières que dans les centres de santé.

« Les dispositifs de détection de fièvre au niveau des aéroports viennent d’être renforcés, dans le but de déceler à temps les risques de propagation de ce virus dans le pays ou de toute autre maladie. Une mesure qui permet également de limiter la propagation de maladies quelconques vers d’autres pays », a souligné le directeur de la Promotion de la santé au sein du ministère de la Santé, le Dr Manitra Rakotoarivony.

« Et, comme Madagascar est aussi une zone propice au développement de cette maladie tropicale, une infection virale transmise par les moustiques, appelés « Aedes », on a donné de nouvelles consignes de traitement aux Centres de santé, pour mieux détecter la maladie. A ce propos, en cas de fièvre, les patients doivent être soumis au Test de diagnostic rapide (TDR) au paludisme. Au cas où ceci s’avérait négatif, on devrait procéder à l’analyse d’arbovirose », a ajouté notre source.

Soin de proximité

Parallèlement à ces initiatives, les investigations et les ripostes face au paludisme qui connaît une nette recrudescence dans certaines zones, sont aussi menées incessamment, sans attendre la phase d’épidémie.

Dans ce cadre, le ministère de la Santé, avec l’appui de la  Présidence de la République, va organiser une campagne de « Soins de proximité » à partir du 20 mai, en vue de sensibiliser la population sur les conduites à tenir pour prévenir le paludisme et bien d’autres pathologies et de prendre en charge les malades, notamment dans des zones éloignées des Centres de santé.

«  Cette campagne multidisciplinaire va débuter sur l’axe de la RN4, en partant d’Ankazobe, Maevatanana et Ambondromamy », a précisé le Dr Manitra Rakotoarivony. Ce dernier de rassurer que les TDR tout comme les médicaments sont en stock suffisants.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.