Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte –Assemblé générale élective: Mamitiana Raveloson brigue un troisième mandat

Lutte –Assemblé générale élective: Mamitiana Raveloson brigue un troisième mandat

L’Assemblée générale élective (AGE) de la Fédération malgache des luttes aura lieu ce jour, à Mahajanga. Candidat unique à sa propre succession, Mamitiana Raveloson est en quête d’un troisième mandat.

La Fédération malgache des luttes (FML) effectuera son Assemblée générale élective (AGE), ce jour, dans la capitale de Boina (Mahajanga). Cette grande messe tant attendue par les férus de cette discipline ne sera qu’une simple formalité pour Mamitiana Raveloson, président sortant.

Sans adversaire, Mamitiana Raveloson, à la tête de cette fédération depuis 2010, va sans doute briguer un troisième mandat quadriennal (2019-2023). « Je suis encore prêt à apporter mes expériences à la lutte malgache. J’aimerai continuer les choses que j’ai déjà commencées. Un autre défi nous attend », a déclaré le président.

Tout est donc fin prêt pour le scrutin. Les cinq ligues régionales affiliées à la fédération (Haute-Matsiatra, Analamanga, Atsinanana, Ihorombe et Boeny) sont déjà sur place depuis hier.

La journée promet, car la fédération tiendra avant tout son assemblée générale ordinaire. Le moment pour Mamitiana Raveloson et son équipe de faire leurs rapports (moral, technique et financier) avant d’obtenir le quitus des cinq ligues présentes.

Des résultats et des réalisations

Concernant les deux premiers mandats, le président dresse un bilan positif. « Pendant ces dernières années, des résultats et des réalisations ont été obtenus pour ne citer qu’aux Championnats d’Afrique et aux Jeux de la Francophonie. Nous avons essayé d’honorer les différentes compétitions internationales malgré des moyens financiers très limités », se réjouit Mamitiana Raveloson.

L’Assemblée générale extraordinaire sera également à l’ordre du jour. L’occasion pour la grande famille de cette discipline d’apporter des amendements au texte actuel régissant la fédération pour être conforme aux lois internationales.

« Le logo et le nom de la fédération doivent être changés. Ainsi la fédération malgache des luttes deviendra l’United World Wrestling Madagascar (UWWMad) vu que la fédération internationale devient également United World Wrestling » conclut Mamitiana Raveloson, également le secrétaire général de l’Association des fédérations francophones de luttes.

Soafara Pharlin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique