Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Câble Metiss: en attente de permis

Projet de câble sous-marin, Metiss (Melting pot indianoceanic submarine system) a pour objectif de relier par fibre optique l’île Maurice, La Réunion, Madagascar et l’Afrique du Sud. Les six opérateurs régionaux qui financent sa construction ont signé le contrat de construction le 13 décembre 2017 à Maurice et prévoient de commencer le déroulement du câble cette année.

« Nous avons reçu le permis environnemental pour l’île Maurice, La Réunion et Madagascar. Nous attendons aujourd’hui celui de Durban. Si nous obtenons le permis de Durban avant septembre, nous pourrions procéder au déroulement du câble cette année. Le cas échéant, le démarrage des travaux devrait attendre le mois de mars 2020 pour éviter la période cyclonique. Dans cette perspective, les travaux seront terminés au mois d’aout 2020 », nous a expliqué hier Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général de Telma.

L’opérationnalisation de ce câble sous-marin renforcera une fois de plus le potentiel de Madagascar en internet haut débit qui devance la France, le Royaume-Uni et le Canada. Avec 24,9 mégabits par seconde, la Grande île disposera de l’une des connexions internet les plus rapides du monde. Le pays se hisse au 22e rang du classement mondial 2018 établi par l’entreprise britannique Cable et arrive en première place sur le continent africain. Les trois premiers pays du monde, Singapour, la Suède et le Danemark bénéficient, eux, d’une connexion deux à trois fois plus rapide.

Arh.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique