Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Littérature jeunesse: une semaine haute en couleur dans la capitale

Littérature jeunesse: une semaine haute en couleur dans la capitale

La deuxième édition de la Semaine de la littérature jeunesse à Tananarive a débuté officiellement hier, à l’Institut français de Madagascar (IFM). L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), initiateur du projet, récompensera les gagnants du concours prix littéraire Ravinala. Douze auteurs sont sélectionnés et neuf d’entre eux se trouvent actuellement dans la capitale. L’évènement se tiendra jusqu’au 18 mai prochain.

En 2014, le collège français Françoise Dolto de Mahajanga a organisé un évènement spécial sur les livres, qui par la suite a pris racine à Antsiranana. C’est ainsi qu’est né le prix littéraire Ravinala du livre voyageur.

Au fil des années, l’évènement a pris de l’ampleur et a vu la participation des autres établissements des îles voisines, entre autres, l’île Maurice et Seychelles. Depuis, le concours est devenu Prix littéraire du livre voyageur de l’océan Indien.

En surfant sur la vague de ce succès, les organisateurs ont décidé de créer la semaine de la littérature jeunesse francophone à Antananarivo, depuis l’année dernière pour promouvoir ce genre littéraire sous toutes ses formes à Madagascar et surtout pour favoriser les rencontres entre les professionnels de l’océan Indien.

Des ateliers et des rencontres avec des élèves

Pour cette deuxième édition, une vingtaine d’écrivains de la France métropolitaine, de la Réunion, de l’île Maurice et de Madagascar, sont présents. Le programme s’annonce donc chargé d’ateliers et de rencontres.

Demain, l’Association internationale des librairies francophones (AILF) animera un atelier à la Bibliothèque nationale Anosy, en choisissant le thème « Comment faciliter la circulation du livre dans l’espace océan Indien ». « Durant cette semaine, nous aimerons toucher non seulement les libraires, mais aussi tous les métiers qui circulent dans la chaîne du livre, c’est-à-dire les écrivains, les éditeurs…», a annoncé l’AILF.

Par ailleurs, d’autres activités sont aussi au programme, comme l’exposition « Moi et les autres » qui se tient à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT), ou encore les projections des bandes-annonces réalisées par des écoles maternelles, élémentaires et collèges…

Et pour finir, l’annonce des résultats du Prix littéraire Ravinala 2019 et du concours bandes-annonces, clôturera la Semaine de la littérature jeunesse à Tananarive ce 18 mai à l’IFM à partir de 11 heures. « Le livre n’est pas qu’un simple divertissement, il joue un rôle important dans l’imagination de l’enfant, et surtout sur sa construction », a conclu l’AILF.

 

Les sélectionnés pour le Prix Ravinala :

Solen Coeffic, Isabelle Hoarau (La Réunion)

Patou, Jeanne Ralimahenintsoa, Elina Razanandriaka, Mozer, Arsène Randria, Max Razafindrainibe et Roddy (Madagascar)

Isabelle Betsey-Maestracci et Amarnath Hosany (Maurice)

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.