Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Championnats du monde de pétanque: l’équipe nationale malgache sans les dames

Championnats du monde de pétanque: l’équipe nationale malgache sans les dames

Faute de visas pour l’Espagne, pays hôte du championnat du monde de pétanque du 2 au 5 mai, les deux boulistes dames malgaches, Tsiory et Hasina restent à quai. Leur remplacement attend l’aval de la Fédération internationale de pétanque et de jeu provençal (FIPJP).

Seule l’équipe masculine composée de Nary et Balotely a réussi à mettre le cap sur Alméria (Espagne). Quant au sort des dames, il est entre les mains du président de la FIPJP, Claude Azema ! D’après les informations émanant de la Fédération malgache de pétanque (FMP), elle voudrait opter pour un plan B pour que Madagascar puisse disputer toutes les compétitions au programme des Mondiaux.

Il s’agit de faire appel aux boulistes féminins malgaches évoluant en France, qui brillent actuellement dans les tournois hexagonaux, dont Fanja Aubriot. D’ailleurs, les tractations ont été déjà engagées depuis quelque temps pour qu’elles puissent se préparer au mieux.

Mais, les dernières déclarations médiatiques de Claude Azema pourraient compromettre le plan de la FMP. « Seuls les joueurs et joueuses figurant sur cette liste, pourront participer et ils ne seront pas remplaçables, notamment afin d’éviter une nouvelle manipulation pour y faire participer d’autres », s’est-il exprimé.

Issue incertaine

Les problèmes s’accumulent donc pour la FMP ! L’équipe malgache débarque sans la garantie de pouvoir jouer, notamment chez les dames. Sans oublier qu’en prélude de ces championnats du monde, le président de la FMP, Béryl Razafindrainony est convoqué en conseil de discipline.

Jamais la pétanque n’a été aussi mal embarquée que lors de ces Mondiaux. Ainsi, malgré les ambitieux objectifs affichés par la FMP de ramener au moins trois titres mondiaux, le contexte dans lequel l’équipe malgache évolue à Almeria, ne présage rien de bon.

Sans oublier le fait que les décisions prises par la FIPJP à l’encontre de la FMP. En fait, il a été annoncé sans notification officielle que le président de la fédération malgache sera remplacé par son secrétaire général. Il n’est pas étonnant si le « président par intérim » ne s’est jamais prononcé sur le sujet.

Naisa

Les commentaires sont fermées.