Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rencontres du film court: clap d’ouverture ce vendredi

Rencontres du film court: clap d’ouverture ce vendredi

La 14e édition des Rencontres du film court de Madagascar (RFC) s’ouvrira ce vendredi. Elle promet 9 jours de voyage éclectique et intense.

300 films en projection dont une production malgache diffusée en avant première, un ciné-slam, des rencontres professionnelles… cette édition s’annonce, à plus d’un titre, copieuse, d’autant qu’une vingtaine d’invités internationaux sont attendus, sans oublier des réalisateurs malgaches issus de la diaspora.

«Nous avons reçu, cette année, une bonne centaine de productions. Ce qui nous a mis trois jours pour visualiser tous les films», a souligné Laza Razanajatovo, directeur des RFC, avant d’enchaîner que «tout au long de cette édition, l’accent sera mis sur la professionnalisation des métiers du cinéma. Ce serait vain sans une réelle structuration de la filière. Les RFC prennent leur part de contribution et s’efforcent avec leurs moyens restreints, de proposer des séances de formation, de soutenir la production avec le fonds Serasary et de promouvoir le cinéma malgache au-delà de nos frontières».

Comme la catégorie «animation» revient tous les deux ans, la «Fiction» et le «Documentaire» constitueront la compétition officielle.

10 films sont en lice pour le Zébu d’or Fiction panafricaine et 6 courts métrages en course pour le fameux  Zébu d’or Documentaire panafricain.

Dans la catégorie Zébu d’or national, 7 films courts sont en compétition pour le «Prix du public» durant laquelle, une séance de vote sera ouverte. Et, une  récompense sera attribuée à la meilleure interprétation.

«Les RFC s’affirment comme une manifestation à la fois riche, multiple et complexe en termes d’organisation mais qui est, au fond, un cadeau annuel qui affecte le public malgache comme  autant de fenêtres sur le monde et autant de rendez-vous culturels à vivre de manière conviviale», a pour sa part annoncé Didier Montagné, directeur délégué de l’Institut français de Madagascar.

 

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.