Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gaz à effet de serre: un rapport d’inventaire

Gaz à effet de serre: un rapport d’inventaire

Durant trois jours depuis hier, à l’hôtel Colbert Antaninarenina, le Bureau national de coordination Redd+ (BNC Redd+) élabore un rapport d’inventaire de Gaz à effet de serre (Ges) dans la Grande île.

«Cela consiste à étudier et analyser les données d’inventaire forestier et les données requises, en se basant sur une méthodologie intergouvernementale, l’IPCC», a fait savoir le coordonnateur national du BNC Redd+ Madagascar, Lydia Andrianina Rakotosoa. Une occasion également de présenter à l’United States forest service (USFS), le partenaire du BNC Redd+ et du ministère de l’Environnement, l’utilisation des données, à partir du logiciel Collect Earth,

Dans ce sens, au mois de décembre 2018, deux forêts viennent d’être inventoriées. Pour la forêt humide de l’Est, l’inventaire concerne Analanjirofo avec ses 122,2 tonnes de matières sèches par ha en termes de valeur moyenne de la biomasse, Atsinanana (156 t) et Alaotra Mangoro (161,9 t).

Quant à la forêt sèche de l’Ouest, 7 régions sont visées (Diana, Sofia, Boeny, Melaky, Bongolava, Menabe et Atsimo Andrefana) avec une moyenne de la biomasse aérienne de  62,49 tonnes de matière sèche/ha, 17,5 tonnes celle souterraine et de 7,22 tonnes pour les bois morts.

La quantité moyenne de cette biomasse constitue la mesure des carbones stockés dans nos forêts. On peut le vendre par le biais du contrat «Emission Reductions Purchase Agreements» ou Erpa.

 

Sera R.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique