Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Plutôt buteur que passeur décisif

Plutôt buteur que passeur décisif

Le lancement de la construction de la route reliant Ambilobe-Vohémar, a fait couler beaucoup d’encre depuis le week-end dernier  chez une partie des observateurs de la vie nationale, notamment ceux qui pensent qu’il devait appartenir à l’ancien régime de récolter les lauriers  de cette réhabilitation. En passant, elle vient juste de débuter. Certains avancent même que jusqu’ici, l’actuel régime ne fait que vendanger les fruits des efforts des anciens responsables étatiques.

Certes, l’ancien régime a bien entamé des démarches dans certaines activités de la vie du pays, personne ne dira le contraire, mais il faut toutefois relativiser.  Le lancement en grande pompe, effectué sous l’ère Rajaonarimampianina concernant la route reliant Ambilobe-Vohémar, à la veille de la campagne électorale, n’était qu’un coup de communication. D’ailleurs, les représentants des partenaires techniques et financiers n’étaient pas présents sur les lieux, ni moins le Premier ministre d’alors, qui est  originaire de la région. Mais personne n’était dupe car les urnes, sans surprise, n’ont pas accordé grande chose au président sortant dans ces deux  localités.

N’en déplaise à certains, et au risque de froisser les sensibilités, la politique est un peu comme le football.  On a beau avoir onze joueurs sur le terrain, et certains peuvent dribbler comme ils veulent, on ne se souvient que celui qui marque le plus de buts, en l’occurrence l’attaquant. Les anciens entraîneurs n’ont pas leur place dans le jeu. A titre d’illustration, à la question de savoir qui est le recordman de buts dans une Coupe du monde de football ? Les connaisseurs répondront que c’est Just Fontaine avec ses fameux treize buts. Personne, cependant, ne demandera qui en sont les passeurs décisifs. Point barre.

Ceci étant, à l’allure des efforts fournis par le régime, ces temps-ci, avec les ambitions articulées au sein de la Politique générale de l’Etat, l’actuel Chef de l’Etat, tout comme Messi et Ronaldo,  pourrait être le meilleur buteur de notre politique nationale. Il s’est suffisamment entouré d’une meilleure équipe, en l’occurrence l’équipe du gouvernement Ntsay, pour pouvoir prétendre à ce titre.

Rakoto

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique