Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Réhabilitation de la RN5: Andry Rajoelina officialise le début des travaux

Réhabilitation de la RN5: Andry Rajoelina officialise le début des travaux

Début des travaux pour la RN5 reliant Ambilobe à Vohémar. Le projet voit enfin le jour après des années de belles promesses des dirigeants successifs.

Plus d’actes que de paroles. Le président Andry Rajoelina s’est rendu à Ambilobe samedi dernier pour officialiser le début des travaux de réhabilitation et de bitumage de la RN5. Cela, quelques jours après la signature de l’accord cadre avec la Chine pour un financement à hauteur de 155 millions de dollars. L’état de la route, desservant 8 communes, a longtemps isolé les quelque 1.700.000 habitants de la région, tant durant la saison sèche que pluvieuse. Les travaux, assurés par la «China Road and Bridge Corporation » (CRBC),  s’étendent ainsi sur 151 km de route à bitumer et comprennent également la construction de 5 nouveaux ponts et la rénovation de 10 autres. «Les travaux seront bien menés à termes dans les délais impartis et seront réalisés selon les normes requises», a d’ailleurs rassuré le PDG de la CRBC. La fin des travaux est prévue d’ici 24 mois.

Développement

«Presque tous les régimes qui se sont succédé ont ambitionné de réaliser ce projet mais aucuns travaux n’ont été concrétisés jusqu’à ce jour. La réhabilitation de la RN5 dans les plus brefs délais est un défi qui apportera le développement concret dans les régions Diana et Sava», a indiqué le président de la République, lors de sa rencontre avec la population d’Ambilobe sur la Place de l’Indépendance. Conscient du calvaire que peut vivre la population, Andry Rajoelina estime que leur désenclavement aura un impact direct sur l’économie des deux régions, ne serait-ce que sur le plan agricole.

Voulant constater de visu l’état piteux de la route, le président s’est rendu sur les lieux en conduisant lui-même son véhicule. A noter qu’il faut 24h en voiture pour traverser la route et plus encore en saison de pluie. Le président de la République s’est ainsi rendu sur place accompagné par le Premier ministre, Christian Ntsay et le ministre de l’Aménagement du territoire, Hajo Andrianainarivelo. Il a profité de l’occasion pour voir les autres infrastructures et a pu constater le problème des habitants de Marivorahona, isolé à cause d’un pont coupé. «Je peux vous assurer que la reconstruction de ce pont débutera d’ici une dizaine de jours», a indiqué le président tout en garantissant la résistance du nouveau pont. Il en est de même pour la route reliant Ambanja à Antsiranana dont les travaux devraient débuter d’ici la fin de l’année. «Nous allons travailler dur pour vous», a-t-il ajouté.

T.N

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique