Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Corruption: le chef Cim placé sous contrôle judiciaire

18 personnes sont suspectées de corruption passive au sein du Centre d’immatriculation de Madagascar (Cim) Antananarivo, dont le premier responsable du Cim. Le Bianco a en effet été saisi d’une doléance anonyme, le mois dernier, relatant les agissements d’un officier de l’armée en service au Capsat Antananarivo et de son épouse. Ces derniers auraient confectionné de faux permis militaires dans leur domicile à Itaosy pour les transformer par la suite en permis biométrique. Les investigations ont permis de démanteler tout un réseau opérant auprès du Cim en matière de mutation de véhicules et d’octroi de permis de conduire.

Les 18 personnes appréhendées sont ainsi suspectées d’abus de fonction et de faux et usage de faux. Il s’agit entre autres du chef Cim Antananarivo, de l’officier et son épouse ainsi que 15 autres co-auteurs et complices au sein du Cim et proches du couple. Suite à leur défèrement samedi dernier, 3 rabatteurs ont été placés sous mandat de dépôt tandis que le chef Cim, sa caissière et deux titulaires de faux permis biométriques sont placés sous contrôle judiciaire. D’autres dossiers sont toutefois encore en cours auprès du Bianco concernant toujours des affaires de corruption au sein du Cim.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique