Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eternités de… la Grèce: Rebetiko, un concert qui donne envie de voyager

Eternités de… la Grèce: Rebetiko, un concert qui donne envie de voyager

A l’occasion de l’évènement «Eternités de… La Grèce», l’ensemble Rebetien a donné un concert magistral hier, à l’Institut Français de Madagascar (IFM) Analakely. Il a démontré au public malgache ce qu’est la «Rebetiko», un genre de musique populaire typiquement grecque.

Si on connait le théâtre ou encore le cinéma grec, son genre de musique nous est totalement étranger. Actuellement au pays, dans le but de promouvoir sa culture, l’ensemble Rebetien a donné un aperçu de la «Rebetiko», une musique populaire apparue en Grèce dans les années 20. C’est une opportunité inédite de découvrir des nouvelles sonorités, une nouvelle ambiance qui emmènent directement le public en Grèce.

Entre le folklorique et le populaire

Le concert s’est tenu en deux parties. Durant la première, le groupe a présenté la version authentique de «Rebetiko». «A l’issue de la deuxième guerre mondiale, le style a connu un changement, surtout au niveau des instruments utilisés», a expliqué un des musiciens de l’ensemble.

La deuxième partie a fait place à la nouvelle version de «Rebetiko», qui reste toujours en vogue à ce jour. Il se situe entre le chant folklorique et le populaire avec  des instruments, tels que l’accordéon, le bouzouki, une sorte de guitare, le violon et la guitare.

Le style a la même valeur que le Tsapiky ou le Salegy malgache. Il est surtout fredonné lors des soirées, des festivals… La plupart du temps, les textes relatent la situation difficile dans le pays, entre autres, la pauvreté, la vie en prison, la drogue et surtout l’immigration… En français, le mot Rebetiko a deux sens, «je regarde et je suis bien» ou encore «je me rebelle».

Après Madagascar, l’équipe du projet «Eternités de… La Grèce» reprendra le même programme en France, plus précisément à Saint-Tropez, au mois d’août. Rappelons que l’équipe vient récemment de se produire en Australie et Nouvelle-Zélande.

Holy Danielle

 

 

Les commentaires sont fermées.