Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Centre de formation du Barça: le gouvernement malgache, ballon au pied

Centre de formation du Barça: le gouvernement malgache, ballon au pied

Ce n’est pas du vent ! Après l’annonce du ministre de la Jeunesse et des sports, Roberto Tinoka, sur le souhait du FC Barcelone d’implanter un centre de formation à Madagascar, le projet prend forme.

La solidarité gouvernementale permet au ministère de la Jeunesse et des sports (MJS) de concrétiser ce centre de formation et cette école de football en collaboration avec le FC Barcelone. En effet, le ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique (MPTDN)  a apporté sa large contribution en mettant à la disposition du MJS, son grand domaine d’Antanetibe Ivato. Les deux ministres concernés à savoir Christian Ramarolahy et Roberto Tinoka  se sont rendus sur les lieux hier.

 «Le ministre des Postes  des télécommunications et du développement numérique nous a octroyé ce terrain pour que nous puissions collaborer avec le FC Barcelone qui veut installer un centre de formation à Madagascar. D’autant plus, qu’il est temps de valoriser ces patrimoines», a fait savoir, Roberto Tinoka.

«Ce jour est à marquer d’une pierre blanche. La collaboration entre les deux ministres est au beau fixe. Nous sommes des jeunes responsables qui veulent aller de l’avant afin de réaliser les engagements relatifs au sport du Président de la République», a-t-il poursuivi.

«Et si les ministres sont présents sur le terrain, ce n’est pas pour rien. C’est un projet sérieux, d’ailleurs le partenariat public-privé n’est pas un vain mot.  Les responsables du Barça débarqueront dans la Grande île après la signature du protocole d’accord entre les deux ministères. Ils signeront également une convention avec la partie malgache», a-t-il ajouté.

Choix stratégique

Laissé à l’abandon, le domaine d’Antanetibe Ivato est le lieu idéal pour ce genre de projet, d’après le ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique, Christian Ramarolahy.

«C’est un endroit parfait situé en dehors d’Antananarivo et de ses pollutions. C’est vraiment important. Et si le FC Barcelone manifeste sa volonté  d’installer un centre de formation, ce terrain à côté de l’aéroport et d’un grand hôtel sera vraiment un grand atout. Il ne reste plus qu’à construire les infrastructures», s’est-il exprimé.

«Qui sait ! Peut-être que le nouveau Messi sera  issu de ce centre. En tout cas, nous allons essayer de laisser un héritage digne de ce nom à nos futures générations», a-t-il conclu.

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.