Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Travail à l’étranger: des accords bilatéraux avec les pays arabes en gestation

Travail à l’étranger: des accords bilatéraux avec les pays arabes en gestation

L’envoi de travailleurs malgaches vers les pays arabes, suspendu depuis 2013, pourrait reprendre d’ici peu. Ces pays, considérés à risque, ont manifesté leur intérêt à collaborer, à travers le renforcement des accords bilatéraux avec la Grande île.

Le Liban, le Koweït et l’Arabie Saoudite ont manifesté leur engagement  en matière de réglementations internationales  et des conditions des travailleurs migrants malgaches. Les projets d’accord bilatéraux sur ce sujet, sont en cours de finalisation et de validation ce jour, lors d’un atelier à Ivato.

Non seulement la mise en place de ces accords, constitue un moyen d’optimiser la protection des travailleurs migrants dans ces pays, mais cela permet également de mettre fin aux envois clandestins de travailleurs à l’étranger.

En attendant l’aboutissement de cette démarche, la suspension de l’envoi des travailleurs à l’étranger, n’est pas encore levée jusqu’à maintenant. Cependant, les départs clandestins se poursuivent de plus belle. Une bonne partie d’entre eux envoyés illégalement, sont victimes d’exploitation et d’abus de toutes sortes.

«Près de 80 femmes, employées comme gens de maison à Koweït, font actuellement face à divers problèmes, liés notamment à l’illégalité de leur papier de séjour ou encore à d’autres obstacles», a informé le SG du Sekrima, Remi Boutoudi.

Cette structure a manifesté sa reconnaissance par rapport à la décision du président de la République, Andry Rajoelina, qui s’attèle actuellement au rapatriement des 58 travailleuses domestiques au Koweït, après leur appel à l’aide dernièrement. Le processus y afférent est actuellement sur les rails, d’après des sources informées sur le sujet.

Fahranarison

 

 

Les commentaires sont fermées.