Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antalaha: des manifestants incendient le bureau de la jirama

Antalaha: des manifestants incendient le bureau de la jirama

Depuis quatre mois, la population d’Antalaha vit au rythme des délestages au quotidien. Hier leur grogne a pris une tournure plus violente. Les habitants ont mis le feu sur le bureau de la Jirama. Et à prendre au conditionnel, deux morts et des blessés auraient été signalés du côté des manifestants.

Ras-le-bol des délestages sans fin, la population d’Antalaha a laissé éclater sa colère. Hier, en fin d’après-midi, une foule déchaînée et en furie a pris d’assaut le bureau de la Jirama d’Antalaha. Avant d’y mettre le feu, elle a d’abord vandalisé le bâtiment. Du coup, tous les documents importants de la société sont détruits et partis en fumée.

Malgré l’intervention musclée des forces de l’ordre regroupant la police et la gendarmerie nationale, elles ont eu du mal à contenir cet attroupement. En fait, les tirs en l’air et les jets de bombes lacrymogènes n’ont pas suffi à disperser et à repousser les manifestants. Et d’après des sources non officielles, cet affrontement aurait fait deux morts et des blessés du côté de la population.

La coupe était pleine

La population d’Antalaha a haussé le ton depuis un certain moment d’autant que malgré ces délestages, la facture n’a connu aucune baisse.

« Des endroits ne peuvent bénéficier d’électricité que deux heures de temps par jour. D’autres se trouvent dans l’obscurité totale pendant 5 jours », ont indiqué des clients mécontents. Une situation que la population d’Antalaha ne peut plus accepter.

« La coupe est pleine. Pourquoi n’avoir pas pris des mesures d’urgence avant que les habitants ne sortent de leurs gonds? », selon les observateurs.

« Espérons que les responsables mettent en place des solutions drastiques dans le but d’éviter que de tels événements ne se reproduisent dans d’autres endroits », ont indiqué les autres.

Mais, d’autres dénoncent l’agissement de la population. « N’avez-vous donc pas pu attendre l’arrivée des groupes, prévue ce lundi avant de commettre cet acte ignoble ? », se sont-ils indignés.

Les solutions en cours de route

L’incendie du bureau de la Jirama à Antalaha se produit juste avant l’acheminement des deux groupes électrogènes promis par la société Jirama vers cette localité.

Les générateurs d’une puissance totale de 1000 kw, devraient quitter le port de Toamasina ce jour, par voie maritime, dans le but d’arriver à Antalaha au plus tard lundi prochain. Selon les explications, ces deux groupes ont été acheminés par voie routière à Antalaha en février, mais le convoi a dû faire demi-tour à hauteur de Daraina, à cause de la route difficilement accessible.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.