Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Pancrace – Océan Indien: six combattants à l’assaut de La Réunion

Pancrace – Océan Indien: six combattants à l’assaut de La Réunion

Madagascar alignera six combattants à la quatrième édition du Challenge Fight pancrace Océan Indien, samedi prochain à La Réunion. A l’heure de la revanche.

Fidèles au «Challenge Fight de pancrace Ocean Indien», les combattants malgaches sont attendus au complexe omnisports de Flacourt Sainte-Marie, à La Réunion, ce 23 mars. Un tournoi de pancrace (sport de combat grec), de kickboxing, de  K1 rules (kickboxing japonais) et de boxe thaï, opposant  les combattants de La Réunion, de Maurice, de Seychelles, de Madagascar et de Mayotte.

Placée sous le signe de la revanche malgache, l’édition 2019, devenue incontournable dans l’océan Indien, sent la poudre. «Les meilleurs combattants de l’océan Indien seront encore de la partie et promettent de belle bagarre. Tout est fin prêt pour une soirée mémorable. Outre le spectacle, l’objectif est de développer cette discipline dans l’océan Indien, voire au Cameroun», a déclaré le Réunionnais Arcaz Eddy de l’association lutte contact de Ste-Marie, organisatrice de la compétition.

Dans le camp malgache, l’objectif est de faire mieux que l’année dernière avec trois victoires signées. C’est possible au vu de la préparation des combattants qui, depuis deux mois, se sont donnés à fond lors des séances d’entrainement intensif.

«Nous devons sortir le grand jeu à La Réunion, afin de prouver que les combattants malgaches ont leur place dans cette discipline», a déclaré Luc Désiré Andriambahoaka, responsable national de la Pancrace commission malagasy, déjà membre de la Fédération malgache de kickboxing et de disciplines associées (FMKDA).

Avant d’ajouter que «les Réunionnais qui ont déjà longtemps pratiqué cette discipline sont à redouter, mais la Grande île a aussi ses mots à dire».

Bardés des titres nationaux

Cette année, la mission est confiée aux meilleurs combattants locaux, bardés de titres nationaux. Il s’agit de Tafita Joseph Randriamanampisoa qui affrontera le Réunionnais Boris Siva en K1 rules. En pancrace, Solofoniaina Patrick croisera le fer contre le Réunionnais Moinache Fabrice en classe A des moins de 70 kg. Après un an d’attente, le bras de fer entre ces deux combattants constituera, sans doute, le clou de la soirée.

En classe A, mais chez les moins de 70 kg, Jean Denis Andriamalala et Ruffin Iarimalala se mesureront respectivement contre Sery Wilson et Emmanuel Wilfrid Sellaye. Le choc qui opposera Alain José Razafindrakoto au Réunionnais Emmanuel Senardiere chez les poids lourds de plus de 93 kg sera également à suivre de près.

De son côté, Rina Wilson Razakarisoa sera opposé au Réunionnais Baret Mickael, en classe A des moins de 84 kg. Autant dire que le camp malgache est fin prêt aussi bien du côté technique qu’administratif. Le départ de la délégation est prévu, ce jeudi 21 mars.

Soafara Pharlin

 

Les commentaires sont fermées.