Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Monde Politique: Manandafy Rakotonirina tire sa révérence

Monde Politique: Manandafy Rakotonirina tire sa révérence

Le monde politique en deuil. Le fondateur du parti «Mpitolona ho an’ny fanjakan’ny madinika» (MFM), Manandafy Rakotonirina s’est éteint à l’âge de 81ans hier, au Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA), suite à une maladie qui le minait depuis quelques années selon ses proches. Il a laissé derrière lui une longue carrière politique.

Né le 30 octobre 1938 à Fandriana dans la province de Fianarantsoa, Manandafy Rakotonirina était avant tout un enseignant de l’Ecole nationale supérieure d’Agronomie à l’université d’Antananarivo. Ayant fait partie des leaders lors du soulèvement populaire de 1972, il a fait son entrée en politique au sein du parti Monima de Monja Jaona, un des principaux opposants au régime de Philibert Tsiranana.

Ce n’est qu’en décembre 1972 qu’avec compagnons de route, dont feu Germain Rakotonirainy, Manandafy a décidé de créer leur propre parti politique, le MFM, résultant d’un malentendu avec le Monima.

Contrairement à certains partis de l’époque et même d’aujourd’hui, le MFM est probablement un des rares fondés sur une idéologie du «fanjakan’ny madinika» ainsi que sur l’éthique politique et la discipline de parti.

Candidat aux présidentielles

Membre du gouvernement révolutionnaire après 1975 en tant que conseiller suprême de la révolution(CSR), Manandafy Rakotonirina n’a pas mâché ses mots contre le régime Ratsiraka durant la deuxième République. Il a ensuite profité du début d’une ère de liberté en 1989, pour se présenter pour la première fois à l’élection présidentielle contre l’amiral. Il est arrivé à la deuxième place avec 20% des suffrages.

Le fondateur du parti MFM a décidé de se présenter à nouveau à l’élection présidentielle en novembre 1992, contre l’ancien président feu Albert Zafy, où il a encore perdu en obtenant 10% des suffrages. Il s’est porté une fois de plus candidat à l’élection présidentielle contre Marc Ravalomanana en 2006, lequel est devenu son allié durant la crise de 2009. Ce n’est que sous le régime Rajaonarimampianina que Manandafy Rakotonirina a de nouveau fait surface pour soutenir le régime de l’époque.

Manandafy Rakotonirina a fait sa dernière apparition sur la scène politique lors de la dernière élection présidentielle. Il avait soutenu l’ancien président Marc Ravalomanana  au second tour.

Tsilaviny Randriamanga

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique