Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Candidature a la députation: les noms des candidats retenus publiés ce mardi

Candidature a la députation: les noms des candidats retenus publiés ce mardi

La Ceni va publier mardi la liste officielle des candidats retenus aux législatives du 27 mai. Leur nombre définitif est susceptible de modification pour diverses raisons, notamment si le délai de 48 heures accordé aux candidats retardataires n’est pas respecté.

Conformément au chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) la liste officielle des candidats retenus à la députation sera publiée ce mardi. Ce registre provenant des Organes de vérification et d’enregistrement des candidatures (Ovec) des 119  districts, devra également prendre en compte les dossiers des prétendants retardataires auxquels la Ceni a accordé 48h de plus.

Il est ainsi fort probable que le nombre de candidatures déjà publiés mercredi dernier, subira une modification. Pour cause, plusieurs dossiers enregistrés provisoirement ne sont pas entièrement complets.

«Actuellement, tous les Ovec auraient déjà bouclé l’enregistrement des dossiers qui devraient être parvenus auprès de la Ceni dans les prochaines heures», a indiqué hier au téléphone, le Rapporteur général de cette commission, Fano Rakotondrazaka.

En outre, le délai de recours accordé par la loi est aussi à  prendre en compte. En effet, conformément à la loi organique relative à l’élection des députés à l’Assemblée nationale, les candidats dont la candidature sera retenue, obtiendront un certificat d’enregistrement. Les recalés, par contre, seront notifiés par l’Ovec, conformément à l’alinéa 3 de l’article 29 de ce texte.

Toutefois, la loi autorise les prétendants dont la candidature n’a pas été retenue, à saisir la Ceni par simple lettre écrite dans un délai de 48 heures. La Ceni dispose, quant à elle, de 24 heures pour statuer sur la requête. Si le candidat recalé n’est pas encore satisfait, il dispose d’un délai de 48 heures suivant la notification de la décision de la Ceni pour recourir à nouveau devant la Haute cour constitutionnelle (HCC). Cette dernière statuera en dernier ressort dans un délai de 24 heures.

De son coté, l’observatoire Safidy, une plateforme qui réunit des membres de la société civile impliqués dans l’observation des élections, juge ce délai très court. «Certains prétendants à Tsimbazaza se trouvent dans des localités très éloignées. Il serait difficile pour eux de se déplacer à Antananarivo pour saisir la HCC, au cas où leur dossier de candidature ne serait pas accepté par l’Ovec et la Ceni», craint Marie-Stella Razanamahefa, membre de l’observatoire Safidy.

 

Tsilaviny Randriamanga

 

Les commentaires sont fermées.