Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: la Chambre consultative de Tananarive et la vie chère

Le dernier courrier de l’Océan Indien nous a apporté le compte rendu des travaux de la Chambre consultative de Tananarive : nous y voyons que le problème de la vie chère est à l’ordre du jour dans la Grande Île comme dans la métropole. La viande de boucherie et le riz, qui constituent la base de l’alimentation des habitants, sont à des prix presque inabordables.

On a monté une boucherie municipale à Tananarive, non sans difficultés, nos lecteurs s’en souviennent, mais elle est le plus souvent inopérante par suite du manque de personnel indigène suffisamment éduqué. En outre, comme cette boucherie ne livre aux acheteurs que de la viande de 1re qualité, les prix, augmentés des frais généraux, se trouvent supérieurs à ceux de la viande vendue par les bouchers indigènes.

Le riz brille d’autant plus par son absence que la consommation totale quotidienne, qui était de 10 tonnes, a passé à 60 tonnes sans qu’on puisse dire exactement pourquoi.

On ne peut donner plus de 1 kilo et demi de riz par jour et par ménage, quantité notoirement insuffisante si la famille est nombreuse ou si elle occupe un nombreux personnel. Enfin, les collecteurs de la province font concurrence aux collecteurs de la réquisition, ce qui raréfie encore plus le riz : comme ils ont l’emballage gratuit et peuvent revendre le riz qu’ils ont acheté, la réquisition ne donne plus aucun résultat.

Mais, en attendant, le coût de la vie augmente et la Chambre consultative de Tananarive serait heureuse que l’administration puisse apporter un remède efficace à cette situation.

Une conférence de M. Garbit

Nous apprenons avec plaisir que M. Garbit, gouverneur général de Madagascar et Dépendances, colonel d’artillerie coloniale, fera, le 16 courant à l’École Coloniale, sous la présidence de M. Paul Doumer, ancien gouverneur général de l’Indochine, sénateur de la Corse, une importante conférence.

Il sera traité de la participation de Madagascar à l’œuvre de défense nationale. Les auditeurs auront aussi la satisfaction d’entendre de précieux renseignements concernant l’avenir économique de la Grande Île.

 

Le Courrier colonial

www.bibliothequemalgache.com

 

 

Les commentaires sont fermées.