Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Législatives: 48h de plus pour les candidats retardataires

Législatives: 48h de plus pour les candidats retardataires

Plus de 300 dossiers de candidature ont été enregistrés dans tout Madagascar. Un chiffre susceptible de connaître une certaine modification en raison du délai de 48h de plus accordé par la CENI aux candidats dont le dossier est incomplet.

Délai exceptionnel. La date limite de remise des dossiers de candidature aux prochaines législatives a pris fin hier. Conformément au chronogramme élaboré par la Commission électorale nationale indépendante(Ceni), aucun nouveau dossier n’est plus accepté, après cette échéance. Mais, cette commission a quand même accordé un délai supplémentaire de 48 heures pour les candidats dont le dossier de candidature est encore incomplet.

Le Vice-président de la Ceni, Thierry Rakotonarivo a annoncé que les candidats peuvent encore fournir les pièces manquantes dans les 48 heures à compter d’hier. Une fois ce temps dépassé, les dossiers non remplis risquent d’être rejetés par l’Organe de vérification et d’enregistrement des candidatures(Ovec).

«La difficulté que rencontrent des candidats dans la préparation de certaines pièces à fournir, ralentit le dépôt de dossier dans les OVEC. Nous leur accordons ainsi un délai de deux jours de plus pour qu’ils puissent compléter à temps leur dossier», a indiqué le numéro 2 de la Ceni.

Outre les candidats au dossier incomplet, les prétendants qui ne pouvaient pas rejoindre leur Ovec pour diverses raisons, disposent également de 48 heures pour déposer en main propre les documents originaux auprès de la Ceni.

«Dans le cas le plus extrême, il était également possible pour le candidat d’enregistrer sa candidature au niveau de l’Ovec du district où il se trouvait», a poursuivi Thierry Rakotonarivo.

Jusqu’à hier, la Ceni a dénombré plus de 300 dossiers au niveau des 119 Ovec dans toute l’île. Un bilan qui est loin de la tendance enregistrée lors de la dernière élection, qui a vu l’existence de plus de 2000 candidatures dans toute l’île.

Plus de 2/3 de ces candidatures ont été déposées par des personnes se présentant sous la couleur d’un parti politique, selon toujours la précision du numéro 2 de la Ceni. Une soixantaine de dossiers ont été déjà validés jusqu’à hier, tandis qu’un seul a été refusé. Sauf changement, il reste trois districts (Soavinandriana, Toamasina 2, et Mitsinjo) qui n’ont encore reçu aucun dossier de candidature.

Tsilaviny Randriamanga

 

Les commentaires sont fermées.