Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Trafic de bois précieux: 159 madriers de palissandre saisis à Antsirabe

Trafic de bois précieux: 159 madriers de palissandre saisis à Antsirabe

Les autorités malgaches passent à la vitesse supérieure pour lutter contre le trafic de bois précieux dans tout Madagascar. La chasse aux trafiquants est ouverte et déjà elle a porté ses fruits car les agents de ministère de l’Environnement et du développement durable viennent de saisir 159 madriers de palissandre dans la ville d’Antsirabe.

Un beau coup de filet. Autant dire que la ville d’Eaux semble être l’une des plaques tournantes du trafic des bois précieux. En l’espace d’une journée, les agents du ministère de l’Environnement et du développement durable ont démantelés deux réseaux de trafic de palissandre. C’était inattendu même.

Le 14 février dernier,  après une perquisition effectuée par la Direction régionale de Vakinankaratra, chez un opérateur économique résidant en plein centre d’Antsirabe, 93 madriers de palissandre ont été saisis. Trois personnes ont fait l’objet d’une enquête suivie d’une arrestation.

Hier encore, 66 autres madriers de palissandre n’ont pas échappé à la vigilance du personnel du ministère de tutelle. Une personne a été arrêtée et d’après les informations reçues, ces bois précieux sont en provenance de la région de Menabe.

Descente du ministre à Antsirabe

Sans attendre, le ministre, Alexandre Georget s’est déplacé à Antsirabe pour constater de visu la situation. «La tolérance zéro est de mise pour venir à bout de ce trafic. L’Etat malgache ne recule devant rien quand il s’agit de protéger nos ressources naturelles. Et tous les trafiquants reconnus coupables seront sévèrement punis conformément à la loi en vigueur», a-t-il souligné. Le ministre de l’Environnement n’a pas oublié de remercier l’ensemble du personnel à l’origine de cette vaste coup de filet.

A titre de rappel, le ministère a publié une note martelant que toute coupe, exploitation et circulation des bois produits forestiers en l’occurrence les bois précieux, sont interdites.

ATs.

 

Les commentaires sont fermées.