Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Représentations Extérieures: tempête dans les ambassades

Représentations Extérieures: tempête dans les ambassades

Onze ambassadeurs, représentants permanents auprès des organismes spécialisés et des consuls généraux ont été remerciés lors du conseil des ministres de mercredi dernier.

Le renouvellement des têtes auprès des représentations diplomatiques du pays est en train de prendre forme. Le conseil des ministres du mercredi dernier a en effet décidé d’abroger la nomination des principaux responsables auprès des ambassades de Madagascar.

 Il s’agit notamment des ambassadeurs en poste aux Etats-Unis d’Amérique, au Canada, au Sénégal, en Ethiopie, Washington, en Suisse, au Royaume Uni, en Russie et en Chine, ainsi que des deux Consuls généraux de la Réunion et de Marseille.

Parmi eux, certains ont été nommés en 2006 et 2007, sous le régime de  l’ancien président Marc Ravalomanana, dont respectivement l’ambassadeur de Madagascar au Canada et celui au Sénégal. Tandis que d’autres ont été «casés» juste à la veille de la fin du régime HVM, notamment les anciens ministres limogés.

Même si les raisons de ces limogeages n’ont pas encore été officiellement déclarées, tout porte à croire qu’il s’agit de la redynamisation de la diplomatie malgache. Le temps du copinage et celui du favoritisme sont désormais révolus. Le régime entend, en effet, redonner un nouveau souffle, aussi bien à la diplomatie malgache qu’à l’image de Madagascar dans le concert des nations.

A travers cette décision, le nouveau régime mise aussi sur les retombées positives de la diplomatie dans la mise en œuvre des projets présidentiels et, par extension sur le développement de Madagascar. C’est d’ailleurs l’une des principales missions du ministre des Affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina.

Changer l’image de la Grande île

A rappeler que le Chef de la diplomatie malgache a récemment participé au Forum d’investissement et de Commerce US –Afrique, à Addis-Abeba, au cours duquel il a rassuré les investisseurs américains, en déclarant que le nouveau régime améliorera le climat des affaires et d’investissement.

Force est également de souligner que dans le volet diplomatie, le document-cadre du Chef de l’Etat qu’est l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), avait mentionné la nécessité de «changer l’image de Madagascar, éternel demandeur d’aide et d’assistance, et engager des négociations gagnant-gagnant». Le document prévoit également, entre autres, de redorer le blason du pays à travers des projets économiques d’envergure tels que les Zones économiques spéciales (Zes).

Ce qui suppose que les prochains hauts responsables au niveau des représentations extérieures de Madagascar  auront la lourde tâche, comme l’indique le projet du Président de la République, de traduire en action la promotion de Madagascar ainsi que de mettre en œuvre les réformes permettant d’asseoir le socle de l’émergence du pays.

 

.J.P

Les commentaires sont fermées.