Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Toamasina-insécurité: les Fip démantèlent des réseaux

Toamasina-insécurité: les Fip démantèlent des réseaux

Vendredi dernier, les Forces d’intervention de la police (FIP) ont démantelé une bande armée à Tanambao-Verrerie,  Toamasina. Des armes de guerre ont été saisies sur les gangsters.

Les forces de l’ordre collectent les trophées dans la lutte contre l’insécurité à Toamasina. Quatre individus dont trois femmes, sont tombés dans les filets des éléments des Forces d’intervention de la police (FIP) de la ville, vendredi dernier, suite à différentes plaintes résultant de la fréquence des attaques à main armée dans plusieurs secteurs. Les malfrats sont accusés d’association de malfaiteurs et de détention d’armes illégales suite à la découverte de 3 fusils d’assaut de type kalachnikov avec 122 cartouches et de 3 armes de poing, au cours de la perquisition de leur domicile.

Selon nos informations, l’équipe du commissaire de police Jules Rafaliarivo a aussi neutralisé, depuis une semaine, la «bande des 12» dirigée par Daniel Rajakoba dit «Western» qui a écumé de Tanandava à Barikadimy. Ce gang a été l’auteur de plusieurs vols de scooters, cambriolages, vols à la tire et menaces de mort dans les districts de Toamasina I et II depuis des mois, a révélé la police qui appelle à une collaboration plus étroite avec la population et particulièrement les victimes. Ces dernières doivent porter plainte pour alourdir les charges.

 

Manou

Les commentaires sont fermées.