Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Judo-Grand Slam De Paris: les judokas malgaches ont encore du chemin à faire

Judo-Grand Slam De Paris: les judokas malgaches ont encore du chemin à faire

Seul le résultat compte ! Madagascar était en lice avec cinq judokas lors du Grand Slam de Paris du week-end dernier. Sauf qu’aucun d’entre eux n’a réussi à passer le premier tour, aussi bien chez les hommes que chez les dames.

Une fois de plus, les judokas malgaches n’ont pas vaincu le signe indien sur le tatami parisien ! Représentée par la jeune génération, conduite par Royal Rakotoarivony (-81 kg homme) et Brenda Andriantiana (-57 kg dame), la Grande île est sortie par la petite porte.

En effet, les années se suivent et se ressemblent. Les porte-fanions malgaches n’ont pas réussi à gagner un seul combat. Les frères Andriamanoelina ont ouvert le bal samedi dernier dans la catégorie masculine. John Major (-60 kg) a été le premier à subir la loi du judo de haut niveau, en s’inclinant par ippon face au Tchèque David Pulkrabek, non sans avoir résisté pendant 2 minutes 16 seconde de jeu.

L’autre Andriamanoelina n’a pas fait mieux. Kevin de son prénom a passé moins de temps que son frère sur le tatami chez les -66 kg hommes. Le Russe Aram Grigoryan était trop fort pour lui. Après 1 minute et 25 secondes de combat seulement, le Malgache a quitté la compétition par Ippon.

Les revers s’enchaînent dans le camp malgache lors de la première journée ! Première représentante de Madagascar à entrer dans la compétition samedi dernier, Tatiana Andrianaivoravelona (-48 kg dame) n’a pas fait long feu. La judokate venue d’Azerbaijan lui a fait subir son premier ippon sur la scène parisienne.

Tomber à l’eau

Néophytes du circuit international, les trois larrons susmentionnés pêchent par manque d’expérience ! Ce qui n’est pas le cas des deux fers de lance de l’équipe malgache en l’occurrence Royal Rakotoarivony (-81 kg homme) et Brenda Andriantiana (-57 kg dame). Même rompus aux joutes internationales, notamment celle dans la capitale française, ils ont de nouveau déçu par leur prestation. Malgré une ambition affichée d’aller loin dans cette année, ils ont connu le même sort que les trois autres judokas malgaches.

Naisa

 

Résultats :

-81 kg homme :

Sveinbjorn Iura (Islande) bat Royal Rakotoarivony (Madagascar) : Ippon

-57 kg dame :

Amelie Stoll (Germany) bat Brenda Andriantiana: Ippon

 

Les commentaires sont fermées.