Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Création d’entreprise: faire preuve de conviction et de créativité

Création d’entreprise: faire preuve de conviction et de créativité

Les jeunes doivent afficher leur conviction et faire preuve de créativité, soit acquérir l’esprit entrepreneurial. Ce qui résume de la deuxième méga conférence débat organisée par l’Association devoir et citoyen (ADC), samedi dernier au gymnase couvert de Mahamasina et portant sur le thème «Clé de la réussite pour la création d’entreprise».

A première vue, les jeunes ont montré leur intérêt pour ce genre de manifestation dans la mesure où plus de 2.000 étudiants et professionnels ont répondu à l’appel de l’ADC. En effet, cette rencontre entre divers acteurs du domaine de l’entrepreneuriat a été initiée afin de créer un espace d’échange et de partage avec les jeunes et les professionnels désirant investir et développer leur activité.

Si la première édition de décembre 2017 était principalement centrée sur les financements des projets, celle de samedi s’est étalée sur des sujets multidisciplinaires.

«Nous avons invité des chefs d’entreprises pour témoigner leur succès story. Aussi, le ministère en charge de l’Industrie a touché mot sur les procédures autour de la création d’entreprise mais également les coopératives. Des banques ont en outre parlé des prêts et crédits bancaires», a indiqué Herizo Andrianavalona, président de l’ADC.

Pour l’ADC, cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre de son projet d’action sociale et de développement de capacité des citoyens.

Projets de l’ADC

Dans cette perspective, l’ADC investit pour la réhabilitation et l’expansion des sociétés, économies rurales et urbaines, gangrénées par une pauvreté soutenue. Pour ce faire, l’association met en œuvre des projets de développement avec la population citadine et rurale pour répondre à leurs besoins.

«Nous projetons effectivement d’organiser des formations en business plan, tout d’abord, pour les membres de l’ADC, afin de faciliter par exemple l’acquisition de crédit bancaire. A court terme, l’ADC prévoit également des formations des formateurs sur la rédaction de lettres administratives (CV, Lettre de motivation), sur les techniques d’entretien d’embauche ou encore des formations en mandarin pour une soixantaine de membres, vu que la Chine est aujourd’hui un acteur incontournable dans le domaine des échanges commerciaux internationaux», a noté Herizo Andrianavalona.

Arh.

Les commentaires sont fermées.