Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Art De scène: le premier chapiteau de cirque installé d’ici à avril

Art De scène: le premier chapiteau de cirque installé d’ici à avril

Un havre de paix dédié à l’art de scène, «Chapitô Kantsa», le premier chapiteau de cirque de Madagascar, sera installé à Ambohitrombihavana au plus tard le mois d’avril.

Ce projet de taille est une initiative de l’association Kantsa et L’Aléa des Possibles qui ambitionnent de faire plonger les petits et grands artistes dans une réelle ambiance de cirque afin de donner lieu à de nouvelles créations artistiques.

Transporté à bord d’un ferry depuis la France, le chapiteau blanc du Cirque Baroque sera installé dans le domaine d’Imaitsoanala, à 13km d’Antananarivo.

«C’est le début, la première pièce d’un grand projet, qui servira de lieu de connexion et de rencontre entre les acteurs culturels et la population locale, pour développer ensemble des projets innovants et solidaires. En effet, Chapitô Kantsa peut se déplacer et devenir ainsi un outil de création et de diffusion de spectacles vivants dans toutes les régions de Madagascar… accessibles par la route», s’est réjoui l’Aléa des Possibles.

En attendant, un appel à financement participatif a été posté sur la toile pour la construction du bâtiment qui abritera le chapiteau, sa remorque et tout le matériel de cirque qui l’accompagne. «Plus tard, le bâtiment sera aménagé pour accueillir une salle de danse de 100 m2 et un studio de musique. Chapitô Kantsa est donc le premier élément concret du projet d’un centre culturel en milieu rural», poursuit-on.

Après un spectacle de haute voltige samedi dernier à l’Is’art Galerie Ampasanimalo, la troupe de l’Aléa des Possibles inaugure sa tournée dans la capitale de Betsimisaraka. Ce 16 février, le public du foyer social Canada aura le loisir d’apprécier «Maha’Gaga», une création collective qui explore les limites du corps.

Mise en scène par Virginie Lavenant, cette pièce a été présentée en 2017 sur les planches de l’IFM en prélude au festival «Varavarana».

Joachin Michaël

 

 

Les commentaires sont fermées.