Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Affaires de l’état: Mialy Rajoelina se tient à l’écart

Affaires de l’état: Mialy Rajoelina se tient à l’écart

La Première dame, Mialy Rajoelina Razakandisa, ne s’immisce pas dans les affaires de l’Etat. La Présidence de la République a tenu à le souligner hier dans un communiqué.

«La Première Dame s’interdit, de quelque manière que ce soit, toute immixtion dans les affaires de l’Etat. La Première Dame s’abstient d’effectuer toute intervention sur une autorité ou sur l’administration publique en général», a précisé ce communiqué.

De plus, elle ne perçoit aucune rémunération et ne bénéficie ni d’un Cabinet, ni d’un budget alloué au titre de son rôle de femme du Chef de l’Etat. Un assistant peut l’accompagner dans ses déplacements et pour gérer son agenda.

En effet, outre les rôles qu’elle doit jouer en sa qualité de mère de tous les Malgaches, notamment en accompagnant son mari lors de différentes présentations officielles, Mialy Rajoelina œuvre également pour le pays à travers son association. Elle s’engage ainsi au «bien-être du peuple malagasy», tout en promouvant le rôle de la femme dans la cohésion et la paix sociale. Parmi cela figurent l’amélioration des conditions de vie de la Mère et de l’Enfant, la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des enfants, ou encore la protection de l’environnement.

Cette déclaration a été faite «Dans un souci de transparence et de clarté sur le rôle et la place de l’épouse du Chef de l’Etat dans la vie de la Nation», a souligné le communiqué. Une décision qui aurait été prise pour ôter toute similitude avec les agissements de l’ex Première dame qui, elle, avait son propre cabinet.

 

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique