Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marchands et marchant

Marchands et marchant

La capitale a connu des changements notoires ces derniers temps. Des chamboulements spectaculaires se sont opérés en l’espace de quelques semaines. Des citadins ont dû être évacués d’urgence suite à une série d’hécatombes résultant de prévisibles catastrophes naturelles. Les marchands de rue du centre-ville ont été obligés d’abandonner leurs lieux de travail pour dégager le passage, tandis que plusieurs artères de la capitale sont paralysées en permanence par les habituels embouteillages.

Ces casse-têtes de la commune urbaine sont apparemment artificiels, mais amplifiés par le laxisme latent des responsables successifs et le non-respect des textes régissant la construction, les marchés ou la circulation urbaine… Le manque de vision de la commune a donc engendré tout ce fatras vécu au quotidien actuellement. Le déplacement des victimes potentielles de la dégradation de l’environnement, l’expulsion des marchands de rue, voire la démolition des constructions inclues dans l’axe des routes, n’en sont qu’une façon de contourner le problème si la pratique reste invariable.

Les embouteillages demeureront la bête noire de la population si des privilégiés continuent d’occuper les trottoirs désertés par les petits marchands à la sauvette pour étaler leurs articles de commerce. Le laisser-aller dans l’occupation illicite des zones non constructibles, favorisera les drames mortels en plus des risques courus par les piétons obligés de se faufiler entre les voitures dans les bouchons où ils se substituent aux marchands, accusés de gêner la circulation en marchant.

Manou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique