Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mise en œuvre de la PGE: le PM insiste sur 5 axes prioritaires

Mise en œuvre de la PGE: le PM insiste sur 5 axes prioritaires

Le Premier ministre Christian Ntsay a dévoilé hier le Programme de mise en œuvre de la Politique générale de l’Etat (PMO-PGE) à Tsimbazaza, face aux députés. Ce programme est axé sur 5 grandes priorités.

Ne s’écartant pas de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), le chef du gouvernement entend rattraper le retard de développement du pays. «L’objectif est clair, celui de rattraper le retard du pays», a-t-il alors déclaré hier à Tsimbazaza. Mais, Christian Ntsay mise également sur le dynamisme de la diplomatie malgache.

5 grandes priorités sont exposées dans le PMO-PGE, à savoir la gestion des affaires de l’Etat, la sécurité, l’économie, l’environnement et le social. Mais le Premier ministre a particulièrement souligné le rôle de la diplomatie dans le développement du pays.

Diplomatie active

Pour cela, «Nous avons besoin d’une diplomatie dynamique et active pour assurer le développement durable de Madagascar», a-t-il poursuivi. Christian Ntsay a ainsi expliqué que la diplomatie malgache sera particulièrement basée sur les aspects économique et commercial. «Les modalités de travail des ambassadeurs seront réajustées et améliorées», a-t-il fait savoir.

Le chef du gouvernement s’en tient alors aux 5 grandes priorités. Ainsi dans la gestion des affaires de l’Etat, la lutte contre la corruption est mise en exergue. Sur ce, Christian Ntsay entend harmoniser la méthode de travail dans les services publics en mettant en place un standard de service pour éviter les spéculations de tous genres. En ce qui concerne la décentralisation, les gouverneurs seront prochainement en place et seront dotés d’autonomies administrative et financière.

Mais avant cela, la rectification de la LFI 2019 semble nécessaire, compte tenu de la nouvelle structure du gouvernement et des nouvelles priorités. L’Etat optera également sur la promotion des industries et de l’énergie, mais aussi sur la réhabilitation des routes et de plusieurs autres infrastructures.

En matière de Sécurité, outre les projets de puces électroniques et de dotations de nouveau matériel de sécurité, le Premier ministre a également insisté sur l’envoi de plusieurs éléments des forces de l’ordre notamment la «Force d’intervention, spéciale», dans les zones rouges du pays. Sur le plan social, Christian Ntsay a mis en avant l’éducation pour tous et l’augmentation du budget de Santé.

Doléances

Les députés quant à eux, ont profité de cette dernière rencontre avec le gouvernement pour présenter comme à leur habitude, leurs nombreuses doléances.

 61 des 66 députés présents se sont relayés pour prendre la parole sans que certaines interventions n’aient rien à voir avec la PGE. La plupart des doléances sont axées sur la réhabilitation des routes, l’insécurité, et la subvention des communes.

La rencontre a duré plus de six heures, laissant les sénateurs sur leur faim car la présentation de la PGE devant la chambre huate ainsi été reportée.

Pour clôturer la séance, le chef du gouvernement a indiqué avoir pris note de toutes les demandes et a affirmé devoir mettre en place une nouvelle stratégie de travail.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.