Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: la Conférence économique (5)

(Suite.)

Fauchère, Inspecteur Général des Services Agricoles et Forestiers, expose, sur le désir exprimé par la Commission, son projet d’organisation des services relevant de son Inspection Générale.

Ce projet comporte 5 services : Agriculture, Forêts, Vétérinaire, Hydraulique et Améliorations agricoles et Laboratoires.

À ces services serait rattaché également un service des renseignements agricoles et de propagande économique, à la tête duquel seraient placés deux agents connaissant susceptibles de puiser dans les publications étrangères les renseignements utiles aux colons de Madagascar.

Le service de l’Agriculture comprendrait 6 stations d’essai dotées chacune de crédits suffisants pour travailler utilement : Ambahivahibé, ferme modèle, pour le Nord, l’Ivoloina, station de l’Est, pour l’étude des problèmes se rattachant aux cultures tropicales, Antsirabe, centre d’élevage et de cultures alimentaires, Tuléar, station du Sud, Nanisana, station d’horticulture, enfin une station rizicole dans la région du centre.

Le Service d’Agriculture comprendrait 3 spécialistes : un chimiste, un entomologiste et un phytopathologue.

Le Service Vétérinaire serait organisé avec 16 circonscriptions. Un laboratoire lui serait annexé pour assurer les préparations du vaccin anti-charbonneux.

Le Service Forestier ferait l’objet de toute l’attention de l’Inspection Générale. À la station forestière d’Analamazaotra serait installée l’école où seront étudiées les règles d’exploitation de la forêt malgache.

Le Service des Laboratoires comprendrait une section de chimie agricole.

M. le Capitaine Bleusez, Président des 3e et 5e Commissions, remercie M. Fauchère de ses communications qui permettront à la Commission de préciser ses vues sur la question.

La 5e Commission s’occupe ensuite des questions domaniales.

M. Loniewski, Chef du Service des Domaines, assiste à la séance et expose, sur la demande de la Commission, le programme qu’il a soumis au Gouvernement Général pour apporter un terme aux difficultés dont se plaignent à juste titre les colons en ce qui concerne l’attribution des concessions : la solution du problème consisterait à dresser l’inventaire des terrains destinés à la Colonisation et à délimiter les terrains à réserver pour les besoins des indigènes.

 (À suivre.)

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

Les commentaires sont fermées.