Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Chronique: vous avez la lumière ?

Laissez-moi vous raconter une anecdote qui vaut son pesant d’or. L’histoire se passe il y a vingt-cinq ans, un peu plus un moins, dans le sud-est de notre île chérie. La région connaît alors une période faste et les petits producteurs de café sont à la fête, prêts à dépenser allègrement les billets de banque qui s’amoncellent sous les matelas. C’est ainsi que monsieur X. décide de s’offrir le monde. Pour ce faire, il se rend chez le commerçant le mieux achalandé du district. Monsieur X. lui demande un téléviseur parce que la télévision, après la radio, est l’objet qui rapproche le plus du monde extérieur quand on ne peut pas se déplacer loin de son village. Circonspect, le commerçant s’autorise une question délicate : « Monsieur, avez-vous la lumière chez vous ? ». Dans un rire, son nouveau client lui répond : « La lumière ? Bien sûr ! ». Après cet échange sympathique, rien ne s’oppose à la transaction, nos deux amis se serrent la main et le téléviseur quitte les rayonnages pour la maison de monsieur X. Le lendemain, ce dernier, furieux, revient invectiver le commerçant qui lui a vendu un appareil défectueux. Noyé sous une pluie de noms de d’oiseaux, le vendeur de produits modernes peine à se faire entendre. Quand il parvient enfin à s’adresser à son client pour tenter de lui expliquer pourquoi un téléviseur dont la qualité ne fait aucun doute refuse de fonctionner hors du magasin, monsieur X. reprend de plus belle : « J’avais pourtant posé la lampe à pétrole allumée sur le téléviseur ! ».

C’est dans ce même pays chéri, peut-être un peu mieux électrifié qu’il y a vingt-cinq ans, que les tablettes numériques se font une place jusque dans les écoles, lesquelles ont, peut-être, quelques batteries solaires à leur disposition. Et si elles n’ont pas de batterie ? Eh bien… On verra plus tard.

Aujourd’hui, monsieur X. a deux batteries solaires, un poste radio, un téléphone portable et un téléviseur fatigué. Pour la tablette numérique, il attend une nouvelle embellie du prix du café. Ou l’électricité dans sa maison.

 

Kemba Ranavela

 

Les commentaires sont fermées.