Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Retour à la réalité

Retour à la réalité

Les beaux jours sont loin derrière à présent. Le rêve bleu est terminé, c’est le retour à la réalité… ou plutôt à la normalité. Fini les mallettes, les reports à tout bout de champ ou encore les absences injustifiées, car tout le monde devrait reprendre son poste et travailler comme il se doit. Les mauvaises habitudes ne devront plus prendre le dessus, au risque de faire obstacle au nouveau régime, décidé à faire bouger les choses.

En tout cas, les députés ont gagné en sagesse depuis l’ouverture de la session extraordinaire. Réelle volonté de changer ou bonne conduite oblige ? Le retour à la réalité sera d’autant plus difficile pour eux, puisque leur mandat expire dans moins d’une semaine.

En outre, un ministre a déjà été interpellé pour avoir outrepassé les règles de circulation. Une manière pour le gouvernement de montrer sa détermination à changer la donne.  Fini donc les gyrophares et autres avantages pour fuir les embouteillages. Les ministres devront, comme tout le monde, partir tôt de chez eux pour arriver à l’heure au bureau.

Pour les fonctionnaires, c’est la même chose, du moins dans certains ministères déjà. Les employés doivent arriver et repartir aux heures convenues. Les cartes biométriques sont utilisées dans certains cas. Fini les heures d’attente. Une réalité également difficile pour ceux qui ont eu l’habitude de s’attarder, voire de s’absenter au bureau.

 Dans tous les cas, les plus ravis sont les simples citoyens. Pour une fois, ils ont l’impression d’être bien servis. Toutefois, il faut veiller à ce que les mauvaises habitudes reviennent en force.

Tahina Navalona

 

 

Les commentaires sont fermées.