Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Andry Rajoelina dans le Grand Sud: place aux choses sérieuses !

Andry Rajoelina dans le Grand Sud: place aux choses sérieuses !

Pour son premier déplacement officiel, depuis sa prise de fonction, le 18 janvier dernier, le Président de la République Andry Rajoelina a choisi le Grand Sud, à savoir, les localités de Beloha Androy et d’Ampanihy. Et il est accompagné par une lourde délégation de partenaires techniques et financiers.

De la promesse à la concrétisation. «Comme je l’ai dit, redit et déclaré lors de mon discours d’investiture, le temps de l’action est maintenant venu. Et cette visite dans le Grand Sud marque le début d’une prise en charge des plus faibles et des plus démunis», a lancé l’homme fort du pays hier, lors d’une rencontre avec la population de Beloha Androy.

Comme il l’avait annoncé durant la campagne électorale, en effet, le Chef de l’Etat a tenu à remercier la population locale, en affirmant sa volonté de relever les défis, notamment en matière de lutte contre l’insécurité.

«Durant la campagne, je vous ai demandés de m’aider afin que je puisse vous aider. Maintenant que c’est fait, c’est à mon tour d’être présent ici parmi vous», a annoncé le Chef de l’Etat.

A Ampanihy, le Président a, par exemple, présenté les membres des forces spéciales qui seront installées dans ces régions. «Le matériel destiné aux forces de sécurité viendront incessamment, tout comme des vivres pour toute la population», a-t-il ajouté.

Projets présidentiels

A travers cette démarche, l’homme fort du pays entend aussi manifester sa détermination de développer toutes les localités du pays sans distinction, à travers notamment la décentralisation.  C’est d’ailleurs dans cette optique qu’il a réitéré sa volonté de mettre en place des gouverneurs régionaux. Ces derniers serviront, par la suite, de relais quant à la concrétisation des projets présidentiels.

  Dans le Grand Sud, en tout cas, le locataire d’Iavoloha entend ne laisser personne de côté en matière de développement. «Ce n’est pas fortuite que j’ai choisi cette région pour être ma première destination officielle. C’est pour marquer la grande priorité que j’accorde aux problématiques du Grand Sud de Madagascar», a-t-il d’ailleurs fait savoir tout en annonçant la construction d’un pipeline de 225 km, au profit d’environ 86.000 foyers, ou encore la réhabilitation de la RN13.

Présence massive des PTF

Durant ce premier déplacement, Andry Rajoelina a été accompagné par les représentants des différents partenaires techniques et financiers comme les Etats-Unis, le Japon, la Norvège, la Corée ainsi que le représentant de la Banque mondiale à Madagascar.  Une séance de travail a été organisée en marge de la rencontre avec la population locale à Beloha Androy.

A ce propos, le coordonnateur résident du Système des Nations Unies, Violet Kakyomya a fait le tour d’horizon de la situation actuelle dans le Grand Sud. Elle a notamment «interpellé le président par rapport à l’insécurité et au manque de moyens et de personnel, qui accentuent la précarité et la vulnérabilité de la population», rapporte une source sur place.

Sur ce, le secrétariat d’Etat à la gendarmerie a annoncé qu’une réforme de la sécurité sera mise en œuvre sur le court terme. A noter que mis à part les autorités locales, plusieurs membres du gouvernement ont accompagné le Chef de l’Etat, notamment le ministre des Affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina, le ministre de l’Aménagement du territoire et des travaux publiques, Hajo Andrianainarivelo, la ministre de la population, Irma Naharimamy et le secrétaire d’Etat à la gendarmerie, le général Richard Ravalomanana.

 

J.P

Les commentaires sont fermées.