Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Secteur tourisme: bilan mitigé pour 2018

Secteur tourisme: bilan mitigé pour 2018

Près de 250.000 arrivées touristiques sont enregistrées à Madagascar en 2018, d’après les statistiques émanant du ministère du Tourisme. Par rapport à l’année 2017 avec 255.000 arrivées touristiques, le nombre des visiteurs étrangers venu à Madagascar n’a guère évolué.

Bilan mitigé. Le nombre de visiteurs enregistrés en 2018 sont presque similaires à celui de 2017. Cela malgré les prévisions du régime Rajaonarimampianina d’accueillir 500.000 touristes durant cette année.

Les Français du Métropole sont en haut de la liste avec 60.000 touristes venus dans le pays l’an dernier, suivi des Mauriciens (3.752 visiteurs), puis les Chinois (3.083 visiteurs) et les Sud-Africains (2.576 visiteurs). En outre, la durée moyenne du séjour des visiteurs est de 22 jours.

En fait, malgré le contexte politique tendu à la veille de l’élection présidentielle au mois de novembre et décembre dernier, force est de constater que Madagascar a connu une certaine stabilité l’an dernier.

Les opérateurs dans le secteur ont toutefois avancé qu’une année électorale dans un pays africain n’incite pas la venue des touristes. Car souvent, l’organisation d’une élection est précédée ou suivie d’une violente crise. Ce qui n’a pas été le cas dans la Grande île. Les opérateurs dans le secteur adoptent même une démarche marketing adaptée durant cette année électorale.

«A chaque année électorale, nous adoptons une technique de vente exceptionnelle. Notamment la baisse de la commission d’agence jusqu’à 10% au lieu de 15%», a soutenu un responsable auprès d’une agence de voyage dans le pays.

Secteur porteur

Quoi qu’il en soit, le secteur du tourisme reste un secteur porteur pour le pays et la stabilité politique maintenue constitue un avantage pour les professionnels du secteur.  Le tourisme a apporté une recette de 529 millions de dollars durant les dix premiers mois de l’année 2018. Par ailleurs, les investissements dans les infrastructures hôtelières atteignent les 99 milliards d’ariary en 2017. Ceux dans les entreprises de voyage et de prestation touristiques s’élèvent à environ 9 milliards d’ariary pour la même année.

D’après les derniers chiffres publiés par l’Economic development board of Madagascar (EDBM), le secteur contribue à hauteur de 13% au PIB national du pays. Il génère également  plus de 641. 500 emplois directs et indirects au niveau national.

 

Riana R.

Les commentaires sont fermées.