Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rendez-vous dans six mois

Rendez-vous dans six mois

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le nouveau régime est à peine mis en place que les ministres sont déjà nommés. Le gouvernement Christian Ntsay prend ainsi une allure de TGV, comme le souhaite le président de la République. Comme il l’a promis, la politique d’austérité sera de rigueur et cela peut déjà se voir dans la composition des membres du gouvernement fraîchement nommés avec ses 22 ministères, contre une trentaine lors du précédent régime.

Place au travail à présent et surtout au développement, comme il a été convenu lors de la campagne électorale. D’ailleurs, ces ministres seront évalués dans 6 mois.

Ce nouveau gouvernement devrait ainsi faire ses preuves pour effacer les mauvais souvenirs du passé, d’une part, mais surtout pour finalement redonner de l’espoir au peuple affaibli par la crise économique qui persiste.

A entendre la présentation de leur CV respectif, les ministres n’ont pas été nommés par hasard. La bonne personne à la bonne place ? Une chose est sûre, ce gouvernement est bel et bien celui de techniciens. 300 CV pour 22 places, le choix n’a sûrement pas été facile, mais l’intérêt du pays prône avant tout. Ni quota ni origine, seule l’expérience a été prise en compte.

Toujours dans le cadre de l’austérité, on s’attendra ainsi à moins de conseillers auprès de la Présidence. A noter que 51 conseillers du temps de l’ancien président ont récemment été abrogés par l’actuel locataire d’Iavoloha. Un nombre qui laisse énormément à s’interroger, vu les résultats obtenus.

Dans tous les cas, la gestion des catastrophes sera le premier gros travail du gouvernement. Entre les intempéries, les éboulements et les canaux d’évacuation, les «techniciens» auront à démontrer leur compétence. Rendez-vous dans six mois !

T.N

 

Les commentaires sont fermées.