Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ministère de la jeunesse et des sports: Roberto Tinoka prend la suite de Faratiana Tsihoara

Ministère de la jeunesse et des sports: Roberto Tinoka prend la suite de Faratiana Tsihoara

Sur proposition du Premier ministre, Christian Ntsay, le président de la République Andry Rajoelina a nommé l’un de ses fidèles lieutenants pour prendre en main la destinée du ministère de la Jeunesse et des sports (MJS), en la personne de Roberto Tinoka.

Le sud est encore à l’honneur! Après Faratiana Tsihoara, c’est un autre natif de la région qui lui succède à la tête du MJS. Député élu dans la Cité du Soleil,  Roberto Tinoka aura la lourde tâche de faire briller le sport malgache.

Ancien karatéka, le numéro 1 du sport malgache est en terrain connu apparemment. Relever un défi n’est pas nouveau, surtout pour celui qui a fait ses armes sur le tatami. Après avoir fait ses preuves lors de la dernière députation, l’heure est pour lui de se lancer dans une nouvelle mission plus technique mais toujours aussi laborieuse.

D’ailleurs, plusieurs dossiers chauds attendent le nouveau locataire de la Place Goulette à Ambohijatovo. Certains nécessitent une prise en main immédiate tandis que d’autres demandent plus de temps dans la réalisation.

Bien que son prédécesseur ait annoncé à l’heure de quitter son poste que le plus dur est fait, le ministre entrant aura sa manière de procéder à la gestion des dossiers brûlants en cours, dont la préparation des grands événements tant locaux qu’internationaux.

Décision très attendue

Parmi les décisions les plus attendues figure en haut lieu la préparation aux Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI). Du retard dans la préparation, les fédérations concernées attendent dans le plus bref délai la position du nouveau ministre.

Bien que les démarches y afférentes aient été déjà entamées du temps de l’ancienne équipe dirigeante, la finalisation revient en entier à Roberto Tinoka et son équipe. Ce qui est sûr, sportif comme il est, la décision qu’il va prendre ne va pas à l’encontre de l’esprit sportif qui l’anime.

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.