Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Autres temps, autres mœurs

Autres temps, autres mœurs

Un vent de changement souffle au pays après l’avènement d’Andry Rajoelina. Même les plus réticents à soutenir le concepteur de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), il y a encore un mois, sont maintenant convaincus que tous les espoirs sont permis quant à l’avenir du pays.

Dans son discours d’investiture, le nouveau président élu, plus connu sous le sobriquet de TGV ou Train à grande vitesse, a fait montre de sa détermination à aller de l’avant. Mieux encore, il a démontré qu’il entend bien réaliser toutes ses promesses. Il a en effet affiché publiquement cette détermination, en exposant une partie du matériel dont l’achat s’inscrit dans son programme de lutte contre l’insécurité.

Après cinq ans de recul, pour mieux sauter bien évidemment, il est maintenant capable de faire un grand bond en avant. Dans son discours à Mahamasina, il a rappelé que, «seul on va plus vite, ensemble on va plus loin». Après ces cinq ans de préparation, l’actuel président a certainement gagné en maturité, mais il doit quand même se méfier de ces opportunistes de bas étage, ces sangsues et autres parasites qui vont profiter de ce leitmotiv pour prendre le train en marche.

Ces derniers temps, les «sakaizan’ny mpandresy», ces spécialistes en retournement de veste, ont réapparu et multiplié les déclarations flagorneuses. Il faut savoir que même les anciens «amis» durant la Transition ne sont pas tous forcément bons. Le président n’a pas droit à l’erreur dans son choix de collaborateurs car ces personnes avides de pouvoir ne feront que nuire son image. Il doit faire un effort conscient pour séparer les bons grains de l’ivraie.

 

Mparany

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique