Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: pêcheries coloniales (2)

(Suite et fin.)

Les lieux de pêche autour de Madagascar et dans les environs ne manquent pas, notre colonie doit naturellement en profiter et y trouver de nouvelles sources de prospérité et de richesse.

Or, dans les eaux de Madagascar, aucun travail méthodique avec les engins de pêche actuels n’a été fait. La température des parages visés présente la question des pêches dans des conditions très différentes comparativement aux industries analogues qui fonctionnent depuis longtemps dans les pays tempérés. Ici, le poisson, aussitôt sa capture, doit être transformé immédiatement sur place en matières utiles ou, tout au moins, subir rapidement une préparation qui le garantisse des atteintes de la décomposition.

M. Bony,

Capitaine au long cours.

À propos de lait

Nous recevons avec prière d’insérer la lettre suivante :

Monsieur le Directeur,

Le lait vendu en ville par les laitiers n’est soumis à aucun contrôle, et c’est toujours avec un sentiment d’appréhension que nous le donnons à nos enfants, et surtout aux enfants en bas âge.

La semaine dernière, du lait acheté en ville et donné à des enfants avec toute la propreté requise provoqua chez ces derniers des vomissements qui ne pouvaient provenir que du lait absorbé.

M.l’Administrateur-Maire devrait faire surveiller le lait vendu en ville et en faire faire l’analyse comme cela se pratique en France et dans tous les pays.

On se montre très sévère, ici, pour les bouchers, boulangers, marchands de poissons, etc., mais par contre les laitiers ne sont jamais inquiétés.

Nous demandons donc à M. l’Administrateur-Maire de faire surveiller le lait vendu en ville, il y va de la santé du public en général et de celle de nos enfants.

Un groupe de mères de famille.

Le Congrès à Tananarive

C’est aujourd’hui que se réunissent en Congrès un certain nombre de délégués des groupements organisés des provinces.

Pour Tamatave, M. Nativel représentera le Président du Comice agricole, empêché. La Commission Consultative sera représentée par M. P. Baron.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique