Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Réconciliation symbolique

Réconciliation symbolique

A entendre le président du Conseil du Fampihavanana malagasy, Maka Alphonse, samedi à Iavoloha, les remues ménages et bras de fer politiques sont maintenant derrière nous. Le paysage politique s’éclaircit et a même connu une révolution porteuse de sens, avec grand « R ».

Andry Rajoelina a été intronisé président de la République de Madagascar samedi, au stade de Mahamasina, en présence des nombreuses autorités et personnalités étrangères, témoins de ce dénouement démocratique.

Et cerise sur le gâteau qui a marqué d’une pierre blanche la cérémonie d’investiture, a été la présence historique de ses principaux rivaux à l’élection, Hery Rajaonarimampianina, éliminé au premier tour et Marc Ravalomanana qui est sorti par la grande porte au deuxième tour. Didier Ratsiraka a aussi répondu à l’invitation du couple présidentiel, ainsi que Thérèse Zafy, l’épouse du défunt président, Albert Zafy.

Autant dire que cette cérémonie d’Investiture, l’ultime étape du processus électoral, a mis fin à une décennie de crise. La présence officielle des anciens présidents, a brisé les obstacles de la réconciliation, ni fait ni à faire depuis des années.

Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana, Hery Rajaonarimampianina et Didier Ratsiraka ont échangé une poignée de main historique devant la nation et la communauté internationale. Tout cela tombe sous le sens. C’est une image hautement symbolique de la réconciliation.

 Madagascar a donc tourné le dos à la crise politique. Un nouveau régime est maintenant au pouvoir pour mener le développement tant martelé et mettre fin également les crises économique, sociale… Sur ce, apparemment l’opposant ou les opposants n’attend (n’attendent) plus que le moment venu pour se prononcer.

Andry Rabeson

Les commentaires sont fermées.