Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Pétanque-PPF Tour 2018: Andrianjaka sur deux tableaux

Pétanque-PPF Tour 2018: Andrianjaka sur deux tableaux

Jean-Michel Andrianjaka a profité de deux occasions qui s’offrent à lui sur le plateau de  la Grande finale de la PPF Tour 2018, pour s’illustrer. Sur le boulodrome de Fréjus (France), le fer de lance du camp malgache se place dans le dernier carré aussi bien en simple et qu’en triplette.

Après une saison de haute volée, Jean-Michel Andrianjaka a une fois de plus mis le paquet hier. Jusqu’au bout, il n’a pas lâché le morceau. Aucun signe de fatigue, il a dompté ses adversaires, notamment en tête à tête où il a réalisé jusqu’ici un parcours sans faute. Lors des quarts de finale à deux tours d’hier, le jeune bouliste malgache a réussi tour à tour à battre deux grandes figures de la pétanque en l’occurrence Gino Delys et Bonetto.

Jean-Michel Andrianjaka croisera le fer avec le numéro un français lors de la finale avant la lettre demain. En effet, comme il fallait s’y attendre, Dylan Rocher était exact au rendez-vous en écartant en deux temps l’inoxydable Sarrio.

Certes, devant son public, le Champion français part avec un léger avantage, mais Andrianjaka n’a pas dit son dernier mot. D’autant plus qu’il est sur la bonne voie d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la pétanque malgache.

Plus de peur que de mal

Aligné avec Rahaingoson et Andrianirainy au sein du Bouliste Ialatsara Club d’Ambohimahasoa (Bic) dans la Grande finale triplette masculine, Jean-Michel Andrianjaka a montré la voie à ses coéquipiers. Malgré une mauvaise entame de la course au sacre en s’inclinant d’entrée face à Foyot et sa bande, la triplette Bic a par la suite rectifié le tir.

La triplette malgache donne rendez-vous aux férus de la discipline demain lors de demi-finales. Et par le plus pur hasard, Andrianjaka et consorts affronteront la triplette amenée par Dylan Rocher.

Jamais, le camp malgache n’a été aussi proche de son objectif et d’ajouter à son palmarès le sacre de la Grande finale de la PPF Tour.

 

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.