Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Pétanque-PPF tour 2018: l’hécatombe malgache

Pétanque-PPF tour 2018: l’hécatombe malgache

La Grande finale de la PPF Tour 2018 débute mal pour le camp malgache hier, à Fréjus (France). D’entrée,  l’hécatombe des joueurs malgaches a marqué les esprits en tête à tête. Considérés comme de sérieux prétendants au titre, ils sont passés en travers de leurs parties respectives, mis à part leur fer de lance, Jean-Michel Andrianjaka.

Sept porte-fanions malgaches sur les huit ne seront plus de la partie, demain, lors des quarts de finale. Falimananatsoa, Christian Andriantseheno et Rajoelison étaient les premiers à plier bagage dès le premier tour. Il n’aura fallu qu’un tour pour signer la fin de parcours, dès les 16e de finale, aux trois autres Malgaches, en l’occurrence Rahaingoson, Andrianirainy et Ratsimbazafy.

L’aventure en solo d’Andrianjaka sera, de ce fait, l’attraction principale des férus malgaches de la discipline, en attendant l’entrée en la matière des triplettes. Fort de ses deux succès, le numéro un malgache du circuit français aura fort à faire face à Deslys. Ce dernier, en lice depuis le premier tour, a été le bourreau d’un autre Malgache qu’est Andrianirainy.

En tout cas, rien ne sera plus facile à partir de demain pour notre porte-fanion. Pour cause, en cas de victoire, il pourrait croiser le fer avec la star française du moment, en la personne de Dylan Rocher en demi-finales. A moins que Sarrio n’arrive à le renverser de son piédestal…

 

Naisa

Les commentaires sont fermées.