Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: société de Géographie

Dans sa dernière réunion, la Société de Géographie a renouvelé son bureau : le prince Bonaparte, de l’Institut, a été élu président ; MM. Cordier, de l’Institut, et Renaud, directeur du service d’hydrographie au ministère de la Marine, vice-présidents, et M. Guillaume Grandidier, secrétaire général ; ce dernier en remplacement du regretté baron Hulot.

M. Guillaume Grandidier est docteur ès sciences et un colonial de longue date. On lui doit des explorations à Madagascar et dans l’Est africain. Son nom est attaché à l’œuvre magistrale que son père, l’éminent membre de l’Institut, et lui consacrèrent à Madagascar et qui, bientôt achevée, constituera un véritable monument scientifique. Au moment où la Société de Géographie, qui célébrera dans deux ans le centenaire de sa fondation, va orienter ses travaux vers la mise en valeur des colonies françaises et des terres lointaines que depuis un siècle elle a tant contribué à faire connaître, on ne pouvait faire un meilleur choix pour les fonctions de secrétaire général.

Journal des débats politiques et littéraires

Le voyage de M. Schrameck

Certaines personnes prêtent à M. le Gouverneur Général l’intention de s’embarquer sur le Cordillère afin d’aller contracter l’emprunt nécessaire aux grands travaux publics dont il a tracé le programme, et duquel la Colonie attend sa prospérité future.

Espérons qu’il aura l’approbation du Gouvernement et obtiendra la forte somme qui est indispensable pour faire sortir Madagascar de la léthargie actuelle.

Réception officielle

M.l’Administrateur Marcoz, Chef de la Province et Maire de Tamatave, a reçu ce matin officiellement : le Commandant d’Armes, la Commission Municipale, les Corps constitués, les membres du Tribunal, les avocats, les fonctionnaires de tous ordres, européens et indigènes.

Le Tamatave

Mort au champ d’honneur

Saint-Léger (Georges), aspirant officier. – Mort au champ d’honneur, le 20 août 1918, d’une balle au cœur.

M Georges Saint-Léger était adjoint des services civils. Il était avant sa mobilisation chef du poste administratif d’Ivondro (province de Tamatave).

Journal officiel de Madagascar et dépendances

www.bibliothequemalgache.com

 

Les commentaires sont fermées.